Un Français sur trois compte résilier son assurance

  • A
  • A
Un Français sur trois compte résilier son assurance
@ MAX PPP
Partagez sur :

PRESSION - La loi Hamon permet de résilier son contrat d’assurance simplement. L’occasion pour les consommateurs de faire jouer la concurrence.

La loi Hamon a changé les règles du jeu entre les assurances et les consommateurs. Dès la fin de l’année, un Français pourra changer d'assurance auto ou habitation au bout d’un an de contrat, du jour au lendemain, par simple courrier. Fort de ce nouveau pouvoir, un tiers des Français envisage de résilier son contrat, selon un sondage d’Assurland. Mais les négociations devraient être plus simples dans l’automobile que dans l’habitation.

La concurrence va relancer la guerre des prix. "Les prix des assurances auto sont stagnants alors que les accidents sont à la baisse. On a donc un peu de marge" pour faire baisser les prix, estime Stanislas Di Vittorio du comparateur Assurland. Les consommateurs pourront, en effet, d’un simple courrier, aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. De quoi mettre la pression sur les assureurs.

L’habitation, un autre combat. Toutefois, les négociations autour des contrats d’habitation devraient être plus difficiles à mener. En effet, les vols sont en hausse et les différents accidents climatiques, comme les inondations, ont coûté très cher aux assureurs. La marge de négociation est donc plus mince. Avant le passage de la loi Hamon, il fallait prévenir son assureur par courrier recommandé deux mois avant la date anniversaire de la signature de son contrat pour espérer se désengager.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ZOOM - Démarchage à domicile : le gouvernement durcit le ton

3’CHRONO - Comment le gouvernement veut faciliter la vie des consommateurs

CONSO - Gare aux arnaques du dépannage à domicile