Soldes : dernière ligne droite

  • A
  • A
Soldes : dernière ligne droite
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils prennent fin mardi soir sur un bilan contrasté malgré un bon démarrage.

C'est la dernière journée pour profiter des dernières démarques. Les soldes d’été se terminent mardi soir sur un bilan satisfaisant, selon le secrétaire d'Etat au Commerce, Hervé Novelli.

Une baisse de la consommation

Il reconnaît cependant que la consommation est à la peine : "les Français font très attention en ce moment à leurs dépenses, et minorent leurs dépenses sur un certain nombre de postes. Ça n'est pas forcément très bon pour la consommation".

L'ensemble des commerçants a semblé assez satisfait des premiers jours de soldes, même si le démarrage, le 30 juin, à trois jours seulement des vacances scolaires était jugé tardif. Mais la météo favorable le jour J et la proximité des vacances avaient semble-t-il dopé les ventes, reconnaissaient les professionnels.

Aux Galeries Lafayette, on annonçait des ventes en hausse de 10% par rapport au 1er jour des soldes 2009, + 5% au Printemps voisin. Avec 30° à l'extérieur, les centres commerciaux climatisés ont connu "une fréquentation record", + 8,1%, selon le centre national des centres commerciaux.

"Pas satisfaisant"

Pourtant, déjà à mi-parcours, la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH, chaînes de prêt-à-porter) estimait la progression à 15%, par rapport à un été 2009 en léger repli. Après les deux premières semaines, "ça a été le calme plat", explique Jean-Marc Génis, le président exécutif de la FEH.

Globalement, ce n'est "pas satisfaisant" :

Même avis de la Fédération française du prêt-à-porter féminin (qui regroupe les marques vendant dans leurs propres boutiques ou via des détaillants indépendants). "Les premiers jours ont bien fonctionné, mais après cela n'a pas suivi", explique François-Marie Grau, délégué général de la fédération.

Les soldes flottants en cause

Vacances obligent, il ne dispose pas pour l'instant de chiffres plus précis. Les autres fédérations non plus. Il regrette que "avec la multiplication des soldes flottants, des promotions, des soldes privés, des ventes sur internet, (...) les périodes de soldes classiques ne fonctionnent plus correctement".

"C'est pourquoi on appelle à un changement dans la réglementation. En l'occurrence si les soldes flottants n'étaient plus flottants mais organisés à des dates fixées au niveau national, ça permettrait de retrouver cet engouement pour les périodes de soldes", ajoute-t-il. Sur les premiers jours, internet affichait les plus fortes progressions : +15% pour la première semaine, selon la Fevad, la fédération qui regroupe les principaux sites de e-commerce.

REAGISSEZ - Etes-vous allés faire les soldes cet été ?