Quand les prix de l’eau varient du simple au triple

  • A
  • A
Quand les prix de l’eau varient du simple au triple
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

CONSO - L’étude des prix de l’eau montre que les prix sont très variables selon les communes. Et le client sait rarement pourquoi.

Payez-vous votre eau au juste prix ? Cette question, 60 millions de consommateurs se l’est posée et est arrivé à la conclusion qu’il était quasi-impossible de le savoir. Et pour cause : son palmarès 2015 du prix de l’eau dans 130 communes montre que les tarifs varient du simple au triple, voire plus, sans qu’on sache pourquoi. En clair, les années passe mais la prix restent très aléatoires. Seule certitude, le prix moyen du mètre cube a augmenté de 6,3% entre 2011 et 2014.

12.01.Calculette.Chiffre.MYCHELE.DANIAU.AFP.640.640

© MYCHELE DANIAU/AFP

De 2,19 à 5,17 euros le mètre cube. Evreux a le triste honneur de figurer en tête du classement établi par 60 millions de consommateurs : à 5,17 euros le mètre cube d’eau, c’est la ville la plus cher. Suivent ensuite Saint-Quentin et Laon, en Picardie. A l’autre bout de ce classement, on retrouve Antibes, où le mètre cube d’eau est facturé 1,5 euros, Gap (2,19 euros le m3) et Bourg-en-Bresse.

Pourquoi le prix de l’eau est-il si variable ? Tout dépend d’abord de la structure qui gère l’eau : une régie municipale ou une entreprise privée bénéficiant d’une délégation de service public. En moyenne, la gestion par le privé s’est révélée plus coûteuse que celle par le public, ce qui a conduit récemment plusieurs communes à remunicipaliser ce service.

Les prix varient également en fonction des conditions d’acheminement et de la qualité de l’eau : dans une commune où les rejets industriels ou agricoles sont importants, il faut davantage traiter l’eau, ce qui a un coût. Sans oublier les investissements nécessaires pour renouveler les canalisations ou construire par exemple une nouvelle station d’épuration.

Un appel à clarifier les factures. Sauf que toutes ces informations ne figurent pas sur les factures d’eau, si bien que le consommateur a du mal à savoir s’il paie le juste prix ou non. Un modèle type de facture est censé voir le jour au niveau national mais il se fait pour l’instant toujours attendre.

>> LIRE AUSSI - Comment lire votre contrat et votre facture d'eau ?

>> LIRE AUSSI - La politique de l'eau noyée par des lobbys ?

>> LIRE AUSSI - Eau : les pollueurs ne sont pas les payeurs