Première bourde pour l’iPad

  • A
  • A
Première bourde pour l’iPad
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des pirates ont reçu à obtenir 114.000 adresses email de propriétaires de la tablette numérique.

Le fameux iPad, lancé avec fracas par Apple le 4 avril aux Etats-Unis, connait déjà ses premiers déboires. Des pirates informatiques sont parvenus à obtenir les adresses électroniques de quelque 114.000 propriétaires d'iPad, dont celles de nombreuses personnalités.

Les iPad concernés sont les versions disposant d'un accès 3G et d'un abonnement au géant américain des télécoms AT&T. Le site Valleywag qui a révélé l’affaire, explique que les pirates, qui se font appeler "Goatse Security", ont réussi à obtenir des identifiants utilisés pour se connecter au réseau AT&T, en exploitant une vulnérabilité du système.

Plusieurs personnalités concernées

Parmi les 114.000 adresses électroniques piratées figurent celles de dizaines de chefs d'entreprises, responsables militaires ou personnalités politiques : le maire de New York Michael Bloomberg, le secrétaire général de la Maison Blanche, Rahm Emanuel, ou la directrice générale du New York Times, Janet Robinson, en font partie.

AT&T affirme avoir réglé le problème

L'entreprise de télécoms a reconnu dans un communiqué l'existence d'une faille et a présenté ses excuses aux utilisateurs. AT&T a affirmé que "la seule information" qui a pu être piratée est l'adresse électronique et a assuré que le problème avait été réglé.

La marque à la pomme avait annoncé fin mai avoir vendu deux millions d'exemplaires de l'iPad, deux mois après son lancement.