Pouvoir d'achat : les Français toujours pessimistes

  • A
  • A
Pouvoir d'achat : les Français toujours pessimistes
Le pouvoir d'achat ne fait pas l'objet d'optimisme de la part des ménages.@ MAX PPP
Partagez sur :

CONSOMMATION - 56% des Français pensent que leur pouvoir va baisser dans les prochains mois. Seulement 5% pensent qu’il va augmenter.

Le nombre de Français anticipant une baisse de leur pouvoir d'achat a progressé ce mois-ci malgré l'annonce par le gouvernement de baisses d'impôt pour 3,2 millions de ménages modestes, selon une enquête Viavoice pour BPCE, les Echos et France Info publiée jeudi. Cinquante-six pour cent des personnes interrogées, soit trois points de plus qu'en avril, tablent ainsi sur une baisse de leur pouvoir d'achat dans les prochains mois, 5% seulement (contre 9% en avril) estimant qu'il va augmenter. Chez les ouvriers, ils sont 51% à attendre une baisse, une proportion stable d'un mois sur l'autre.

Une baisse d’impôt convaincante. Dans ce contexte, les intentions de consommation et d'épargne des Français restent mal orientées : 48% (+3 points) envisagent de moins dépenser pour l'alimentation et l'habillement dans les mois qui viennent et seuls 12% (-2 points) pensent épargner plus que ces derniers mois, le solde de ceux qui prévoient d'épargner moins restant stable à 22%.Pour autant, 52% jugent que la baisse de l'impôt sur le revenu est la méthode la plus crédible pour rendre du pouvoir d'achat et 50% estiment que le gouvernement peut agir pour une baisse des prix à la consommation.

La méthode. L'enquête a été menée du 14 au 16 mai auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes âgée de 18 ans et plus interrogées en ligne.

sujet

ZOOM - Nous gaspillons à cause d'un problème... de traduction

CONSO - Les ventes de burger explosent en France

ZOOM - Crédit à la consommation : le fichier national censuré

CONSO - Une pétition pour étiqueter les aliments trop gars, trop salés, trop sucrés