Pas terribles les fruits cette année

  • A
  • A
Pas terribles les fruits cette année
@ MAXPPP
Partagez sur :

La météo n’a pas été clémente jusqu’à maintenant. Mais ça devrait s’améliorer début juillet.

Ça y est le soleil est arrivé et l’envie de mordre à pleines dents des fruits d’été nous prend. Si le mauvais temps nous déprime, les fruits aussi pâtissent des conditions météorologiques. Trop d’eau, trop de vent et pas assez de soleil. Il y a cette année un véritable souci de qualité.

L’ambiance est donc morose dans les allées de Rungis. "Je ne trouve rien de bon", confie un acheteur en montrant des cageots de cerises et de pêches gorgées d’eau et sans saveur. Mais la principale victime tous, c’est l’abricot. Le froid a marqué les fruits tout comme le vent qui les a abîmés. Résultat : "l’aspect n’est pas très beau et gustativement ce n’est pas exceptionnel cette année", reconnaît un grossiste de Rungis.

Quantité et qualité de retour

Avec le retour du soleil, les professionnels prévoient des fruits de meilleure qualité d’ici quelques jours et en plus grande quantité. En effet, avec le froid, toutes les cultures sont en retard. "Généralement on a d’abord les cerises, les abricots, les pêches puis les melons. Là on va avoir un télescopage des produits", explique Valérie Saunier, directrice économique de l’interprofessionnel Fruits et légumes.

Les prix restent pour l’instant un peu élevés. Il faut compte 3 euros pour un melon, 4 à 6 euros pour le kilo d’abricots. Et pour les cerises, il faut être attentif. Les prix vont de 4 à 12 euros le kilo. Mais d’ici une bonne semaine, cela devrait s’arranger. L’arrivé massive de fruits devrait faire baisser les cours. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, une mauvaise pour les producteurs.

> Retrouvez chaque semaine l'actualité du marché avec Salade de prix réalisé par Nicolas Chauvin.