Outox, la nouvelle boisson qui inquiète

  • A
  • A
Outox, la nouvelle boisson qui inquiète
@ OUTOX
Partagez sur :

Cette boisson, décrite comme "révolutionnaire", fait grincer des dents avant sa sortie.

Accélérer "de façon importante la chute du taux d'alcool dans le sang" : c'est ce que promet une boisson "révolutionnaire" qui sera présentée en France vendredi. Le fabricant assure qu'Outox "permet aux individus de retrouver plus rapidement un état normal". Un slogan pour aguicher, notamment les jeunes, même avant sa sortie.

Un test d'efficacité a été réalisé. Les précisions de Maurice Penaruiz, PDG d'Outox :

La société du même nom que ce nouveau soda, Outox, garde secrète la composition de sa boisson. Il a tout de même été divulgué que la boisson contient du fructose et de la vitamine C, comme les jus de fruits. "Que des produits naturels", assure la porte-parole de la marque.

Outox sera proposée sous forme de canettes de 25 centilitres - et non pas 33 cl comme indiqué précédemment -, pour un prix non communiqué. Les premières gouttes de cette boisson seront disponibles dans un premier temps sur internet. Des négociations avec des distributeurs sont en cours. A terme, la société espère pouvoir insérer son soda dans les rayons des supermarchés, mais aussi sur les cartes des bars ou des restaurants.

La boisson fait bondir

Outox n'est donc pas encore sorti dans le commerce, mais elle inquiète déjà les pouvoirs publics. Les acteurs de la lutte contre l'alcoolisme craignent que ce type de produit incite les gens, en particulier les jeunes, à boire plus quand ils sortent ou avant de conduire. "On voit apparaître régulièrement ce type de produits et je suis très sceptique", assure Patrick Fouilland, président de la Fédération des acteurs de l'alcoologie et de l'addictologie.

Pour la Sécurité routière, il n'existe pas de formule miracle pour faire baisser le taux d'alcoolémie dans le sang. "Si quelqu'un inventait un produit capable de diminuer réellement le taux d'alcoolémie, il mériterait le prix Nobel", ironise le docteur Alain Rigaud, président de l'Association nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.

L'Outox pourrait même s'avérer dangereux:

Même si cette boisson se révélait efficace, le consommateur ne saurait pas, de toute façon, quand elle serait revenue au taux autorisé de 0,50 gramme d'alcool par litre de sang. L'un des risques d'Outox pour Alain Rigaud : "encourager les gens à conduire sans avoir évalué leur taux d'alcool". Outox se défend : "nous n'encourageons pas à conduire sans avoir évalué son taux d'alcool, puisqu'une recommandation de ce type figure sur les canettes".

Si cette boisson permet réellement de réduire plus vite le taux d'alcool dans le sang, elle pourrait relever du domaine des alicaments, qui sont soumis à une législation spécifique, assure pour sa part la direction de la concurrence, qui dit suivre le dossier. "Or, à ce jour, de telles propriétés n'ont jamais été validées scientifiquement", rappelle-t-elle.

"Des tests médicaux ont été réalisés et ils sont très probants", selon la porte-parole d’Outox.

Déjà-vu

Ce n'est pas la première fois que les pouvoirs publics sont confrontés au lancement de ce type de mixtures, qui les laissent relativement désarmés, selon le ministère de la Santé. Impossible de les interdire en effet tant qu'elles ne sont pas dangereuses.

Le précédent qui avait fait le plus de bruit en France était celui de Security Feel Better, qui prétendait permettre de faire chuter trois à six fois plus vite le taux d'alcool dans le sang et qui avait été interdite quelques mois en 2006. Depuis, sa communication a mis l'accent sur son côté "anti-gueule de bois", sans parler d'une réduction du taux d'alcoolémie.

REAGISSEZ - Croyez-vous aux vertus de cette boisson ?