Nouvel An : moins de SMS, place au MMS

  • A
  • A
Nouvel An : moins de SMS, place au MMS
@ AFP
Partagez sur :

TENDANCE - Le nombre de SMS de vœux envoyés dans la nuit du Nouvel An a baissé par rapport à l'an dernier.

Les Français ont boudé leur téléphone. En effet, le nombre de SMS de vœux envoyés dans la nuit du Nouvel An est en baisse par rapport à 2014, ont indiqué les opérateurs de téléphonie mobile, SFR, Orange et Bouygues. Au contraire, les MMS et applications de messagerie ont, eux, le vent en poupe. SFR a enregistré une "légère baisse (environ -10%) des volumes de SMS (messages écrits)" traités par son réseau "par rapport à l'an dernier", indique l'opérateur, dans un communiqué. Le pic à minuit a atteint "27.600 SMS/seconde" soit "le même volume qu'en 2014", précise le texte.

Les MMS en forte augmentation. Le volume de MMS (messages multimédia) est en revanche "en augmentation, environ +20 à 25%", ajoute SFR qui n'a pas donné de chiffres plus précis et qui proposera "vendredi, un bilan complet". Orange a pour sa part enregistré "103.517.280 SMS envoyés entre 21h et 2h soit une baisse de 14% par rapport à 2014", annonce l'opérateur, dans un communiqué. "Le Pic du trafic est de 28.170 sms/sec déposés à 00h02", souligne Orange chez qui "65 milliards de SMS en 2014", ont été envoyés "soit une baisse de 1,60% par rapport à 2013." Entre 21h et 2h, Bouygues a enregistré 49 millions d'envois de SMS, en baisse de 20% par rapport à 2014.

Baisse des SMS chez presque tous les opérateurs. Mais sur le même créneau, ce sont 2,8 millions de MMS qui ont été transmis, soit 17% de plus que l'an passé. La hausse est même de 20% sur le créneau minuit-4h, avec 2,1 millions de MMS. L'opérateur Free a toutefois enregistré une hausse du nombre de SMS envoyés entre 21h et 2h, au nombre de 57 millions, par rapport à 48,4 millions en 2014. L'opérateur n'a pas précisé le nombre de MMS envoyés. L'an passé, près de 300 millions de SMS et MMS avaient été échangés entre 21h et 2h dans la nuit du Nouvel An pour adresser les voeux virtuels, selon des chiffres rassemblés par le ministère auprès des opérateurs.