Microsoft s’incruste chez les smartphones

  • A
  • A
Microsoft s’incruste chez les smartphones
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe a présenté son système Windows 7. Une vraie innovation pour un marché encombré.

Lundi, Steve Ballmer, directeur général de Microsoft, a présenté au monde son nouveau système Windows 7. Pour le géant de l’informatique, l’enjeu est énorme : il s’agit de s’imposer sur le marché des smartphones, déjà très occupé par ses concurrents Apple et Google.

Un train de retard

Ce nouveau système a pour objet de répondre - un peu tard - à la concurrence. Depuis qu’Apple a révolutionné et simplifié l’usage des smartphones avec l’Iphone, en 2007, Windows n’avait cessé de perdre du terrain. Depuis l'arrivée d’Android, le système d’exploitation de Google, les choses étaient allées de mal en pis.

Le groupe avait surtout connu l’échec l’année dernière avec Windows mobile 6.5, qui n’avait généré aucun engouement. Entre 2009 et 2010, la part de marché du système Microsoft pour téléphone portable a reculé de 8,7 à 4,7%.

Commercialisation le 21 octobre

Les premiers Windows phone sortiront le 21 octobre. Il s’agit de téléphones de marque LG, Samsung, HTC, à des prix agressifs. Les prix débuteront à 29 euros avec abonnement chez Orange et Bouygues. SFR a même annoncé un lancement de l’HTC 7 à 1 euro.

Dotés d'un écran tactile et pour certains d'un clavier, ils organisent les applications en mosaïque de pavés de couleurs se mettant à jour automatiquement. Il suffit d'effleurer par exemple le pavé portant le nom d'un contact pour automatiquement consulter les messages qu'il a postés sur des réseaux sociaux. Par exemple, en effleurant le pavé eBay, on est immédiatement informé de l'état d'une vente aux enchères sur laquelle on est acheteur.

Les appareils sont harmonisés avec les autres produits Microsoft, comme la suite professionnelle Office, mais aussi le baladeur Zune et son "Pass" pour accéder à un vaste catalogue de chansons, ainsi que la console Xbox.

Objectif : grand public

Avec Microsoft 7, le groupe vise une clientèle grand public, et cherche à se défaire de son image professionnelle. Microsoft a annoncé que l'éditeur de jeux vidéo Electronic Arts proposerait une version de son jeu Sims 3 pour ces téléphones.

Très attendue, cette plateforme a séduit les spécialistes de la high tech. L’analyste spécialisé, IDC, l’a jugé "séduisant", et considère qu’il marque "une vraie rupture" avec le passé. "Il y a une différence assez attrayante pour que (les appareils) soient intéressants", a-t-il jugé. Afin de rompre avec une spirale de l’échec, Microsoft est en effet parti de zéro pour repenser son système d’exploitation, et n’a donc rien gardé de Microsoft 6.5.

Avec des Windows mobile vendus chez 60 opérateurs dans trente pays pendant les fêtes de fin d’année, le groupe tente le tout pour le tout pour bousculer l’ordre établi. En attendant les réponses de Google et d’Apple…