Les voitures neuves n’ont plus la cote

  • A
  • A
Les voitures neuves n’ont plus la cote
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les ventes ont baissé de 13% en juillet. La faute à un essoufflement de l’effet prime à la casse.

Juillet, un mois difficile pour les constructeurs automobiles. Les ventes de voitures neuves en France ont reculé de 12,9% en juillet par rapport au même mois en 2009. A nombre de jours ouvrables comparable, la baisse des ventes ressort à 8,7%. Au total, 169.804 voitures neuves ont été immatriculées dans le mois, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles.

La réduction de la prime à la casse depuis le mois de janvier est en partie responsable de cette baisse des immatriculations de voitures neuves. D’autant que cette prime a encore baissé en juillet. Elle s'établit désormais à 500 euros, contre 700 au premier semestre et 1.000 jusqu'à fin 2009.

PSA et Renault, premiers touchés

Dans le détail, le recul des ventes en juillet a affecté les deux constructeurs français : les résultats du groupe PSA Peugeot Citroën a baissé de 15% et ceux du groupe Renault de 7,6%. Au sein de PSA, Citroën recule de 17% et Peugeot de 13,3%. Dans le groupe Renault, la marque Renault baisse de 15,9% alors que la filiale roumaine à bas coût Dacia continue à progresser fortement, avec +47,5%.

Globalement, les marques françaises baissent de 15,4% par rapport à juillet 2009 alors que les marques étrangères se replient de 9,9%. Mais les marques françaises conservent une part de marché majoritaire en juillet.

Ventes en hausse en 2010

Pour autant, sur l'ensemble des sept premiers mois de l’année, les immatriculations en France ressortent en hausse de 2,8%, avec 1.382.240 unités.