Les titres-restaurants limités à la caisse

  • A
  • A
Les titres-restaurants limités à la caisse
@ MAXPPP
Partagez sur :

La règlementation se durcit dans les supermarchés. Seuls deux tickets à la fois seront acceptés.

Finies les courses payées avec les titres-restaurants… Une nouvelle règlementation appliquée à partir de lundi encadre la pratique qui consiste à payer avec des tickets restaurants en caisse de supermarchés.

La raison ? Trop de produits non-consommables étaient achetés avec des titres-restaurants, ce qui agaçait les restaurateurs. Ils dénonçaient une concurrence déloyale et critiquaient donc cette pratique tolérée, mais en réalité illégale.

Concrètement, seuls les plats cuisinés, sandwichs, salades préparés ou encore salades de fruits, pourront être payés en caisse avec des titres-restaurants. Une fois en caisse, le contrôle sera automatique, il faudra que la valeur du ticket corresponde parfaitement au montant des articles achetés : aucun rendu de monnaie ne sera possible. Enfin, seulement deux chèques-repas au maximum seront acceptés par client. Terminé donc le chariot rempli et payé en titres-restaurant.

"Le titre ce n’est pas de l’argent, ni de la quasi monnaie, ni un bon alimentaire", explique Jean-Michel Reynaud, le président de la Commission nationale des titres-restaurants. "Le titre, c’est pour aider les salariés le jour où ils travaillent et déjeunent. Donc ça ne peut pas servir au problème du pouvoir d’achat", précise-t-il.

Des tickets valables pour les fruits et légumes

Par contre, les tickets-restaurant sont désormais valables chez les marchands de fruits et légumes pour acheter des produits alimentaires "immédiatement consommables", selon un décret et un arrêté publiés jeudi au Journal Officiel. La mesure, demandée par les magasins de primeurs, était dénoncée par les restaurateurs.

Les titres-restaurant deviennent valables "auprès des détaillants en fruits et légumes sous réserve qu'ils offrent une préparation alimentaire immédiatement consommable", comme des soupes ou des salades de fruits, selon ces deux documents. Mais aussi "de fruits et légumes immédiatement consommables", est-il ajouté, le tout au nom d'une "alimentation variée".

> Ce qu’il est possible de faire avec un titre-restaurant

REAGISSEZ - Vous servez-vous de vos titres-restaurants en supermarché ?