Les Français pessimistes

  • A
  • A
Les Français pessimistes
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - Selon notre baromètre, 63% pensent que la crise grecque peut se propager à la France.

Le moral économique des Français n’est pas au beau fixe. C’est ce qui ressort de la nouvelle étude sur la confiance des Français dans la situation économique en France et intitulée le Baromètre du moral économique des Français, lancée par Publicis Consultant et TNS-Sofres, avec Europe 1, I-Télé et Le Monde.

Ainsi 77% des Français ne se disent pas confiants dans l’amélioration de la situation économique dans l’Hexagone, dans un contexte sensible de crise européenne et affaiblissement de l’euro, et après la mise en place d’un plan de sauvegarde européen et de l’annonce du gel des dépenses de l’Etat par le Premier ministre. Seule une personne interrogée sur cinq se dit confiante.

Retraites et pouvoir d’achat en première ligne

Les Français sont principalement préoccupés par cinq sujets. Le financement des retraites et le pouvoir d’achat arrivent en tête et ils sont 85% à ne pas croire en une amélioration dans ces domaines. Le problème de la dette et des déficits vient ensuite avec le chômage et ils sont 84% à être pessimistes sur ces deux sujets. Enfin, le niveau des prix inquiète également 83% des Français.

Crainte d’une contagion

Les Français se montrent également assez pessimistes quant au risque de propagation de la crise grecque. Ils sont ainsi 83% à penser que la crise peut se propager au Portugal et 81% à estimer que l’Espagne pourrait être concernée. Car le Portugal et l’Espagne sont les deux pays de la zone euro montrés du doigt pour le mauvais état de leurs finances publiques.

Près des deux-tiers (63%) des Français estiment que la crise grecque pourrait aussi se propager à la France. Ils estiment donc que l’Hexagone est un pays moins bien armé pour résister que le Royaume-Uni et l’Allemagne. Ils ne sont que respectivement 44% et 36% des Français interrogés à penser que ces deux pays pourraient être touchés selon le Baromètre.

Zoom sur le Baromètre

Tous les trois mois, le Baromètre du moral économique des Français permettra de servir de thermomètre pour mesure le moral économique des salariés du privé, à travers six questions spécifiques.

Le sondage a été réalisé les 10 et 11 mai à partir d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de l’ensemble de la population âgée de 18 ans et plus interrogées par la méthode des quotas et stratification par région et catégorie d’agglomération.