Les Français consomment différemment

  • A
  • A
Les Français consomment différemment
La consommation a baissé de 1% dans les grandes surfaces en juillet dernier.@ MAXPPP
Partagez sur :

Face à la hausse des prix, ils font leurs courses en se recentrant sur les produits indispensables.

Pour faire face à la hausse des prix, les Français modifient leurs habitudes de consommation. Ils font de plus en plus attention à ce qu’ils achètent. En un mot, ils se rationnent.

La consommation a baissé de 1% en juillet

Car, si les prix à la consommation dans les hypermarchés et les supermarchés ont bondi de 2,8 % en un an, la consommation des Français est loin de suivre la même courbe. En juillet dernier, la consommation a même baissé de 1% dans les grandes surfaces.

Une tendance qui se vérifie dans les supermarchés. "Il y a des choix à faire sur la nourriture", explique Marie-Pierre interrogée par Europe 1 dans les allées du centre commercial Bercy 2, près de Paris. "On n’achète pas moins mais on achète différemment. Ça veut dire qu’on achète des produits qui sont en principe de moins bonne qualité que d’autres", ajoute-t-elle.

"Une décroissance des produits un peu plus futiles"

L’heure est donc à la sélection des produits et à la comparaison des prix dans les grandes surfaces. "Depuis, trois mois, on voit un comportement d’achat plus orienté vers les produits basiques, les produits indispensables", relève Jacques Dupré, directeur de l'institut Symphony Iri, qui épluche chaque mois les millions de tickets de caisses des grandes surfaces.

A l’inverse, "il y une décroissance des produits un peu plus futiles, comme la confiserie ou les produits traiteurs", note le spécialiste.

Le hard discount ne profite pas des changements

Autre conséquence de la hausse des prix, les marques distributeurs regagnent des parts de marché, mais contrairement à 2008, le hard discount ne profite pas des changements d'habitude des consommateurs. Sa part de marché n’a jamais aussi basse depuis 2007.