Le prix du carburant grimpe à la pompe

  • A
  • A
Le prix du carburant grimpe à la pompe
@ Un automobiliste prend du carburant à une pompe à essence Total.
Partagez sur :

Le carburant n’avait pas coûté aussi cher depuis un an et demi. Et la hausse n’est pas finie.

Ca monte, ça monte, ça monte ! A 1,146 euro le litre en moyenne en avril, les Français n'avaient pas payé aussi cher le litre de gazole depuis un an et demi. Pour l'essence super sans plomb, dont le litre vaut 1,376 euro, il faut remonter à septembre 2008 pour retrouver un niveau comparable.

"Ce sont des prix élevés", a reconnu Jean-Louis Schilansky, le président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Pour autant, la situation actuelle n'est pas comparable à la flambée des prix des carburants à la pompe à l'été 2008. "Par rapport à juin dernier, les prix ont grimpé d'une dizaine de centimes : c'est beaucoup, mais ce ne sont pas les 20 ou 30 centimes de hausse enregistrés il y a 2 ans", a-t-il estimé. Pour autant, cette hausse ne devrait pas modifier selon lui le comportement des Français, qui ont durablement réduit leur consommation depuis cette flambée.

La raison de cette hausse ?

La progression du pétrole et la baisse de l'euro entraînent cette augmentation des tarifs des carburants. Le baril de brut, qui s'échange autour de 85 dollars, était inférieur à 80 dollars en début d'année, tandis que l'euro, qui valait en moyenne 1,43 dollar en janvier, ne vaut plus que 1,34 aujourd'hui. Par conséquent, les prix du carburant devraient poursuivre leur accroissement dans les mois à venir sous l'effet de la reprise économique mondiale qui dope la demande.