Le panier de la ménagère a été stable en 2014

  • A
  • A
Le panier de la ménagère a été stable en 2014
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

PORTE-MONNAIE - Beaucoup de prix ont stagné et pour certains produits, ils ont même baissés depuis l'année dernière.

Vous ne l'avez sans doute pas remarqué remarqué mais faire ses courses ne coûte pas plus cher aujourd'hui qu'il y a un an. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'Observatoire de la formation des prix et des marges dévoilé mardi. Ses conclusions, que vous rapporte Europe 1, montrent que les prix sont stables depuis un an grâce à un coût moindre des matières premières et à la guerre des prix entre enseignes. 

Les yaourts moins chers. Si dans l'ensemble les prix n'ont pas bougé, pour certains, ils ont tout de même baissé. Par exemple, le prix du lot de yaourts natures de marque de distributeur coûtait en 2012 1,31 euro, il est passé à 1,29 euro en 2014. La viande de boeuf haché, pour sa part, a augmenté mais faiblement, gagnant 1 euro en quatre ans pour finir à 7,87 euros le kilo en 2014. Et le lait n'a pris que 2 centimes en un an. 

Les bénéfices de la concurrence. La baisse du prix des matières premières explique la stagnation sur l'année 2014. Par exemple, celui du blé fait que les coquillettes coûtent désormais moins cher. L'autre raison est à trouver dans la guerre des prix que se livrent les grands distributeurs. La conséquence, c'est que, sur les produits cités, les marges des producteurs ont baissé. 

Une baisse absorbée par l'achat de produits plus chers. Et pourtant, les consommateurs ont souvent l'impression que l'addition, lors du passage en caisse, est toujours en hausse. Cette baisse des prix sur les produits courants, qui fait gagner aux consommateurs près de 4 euros de pouvoir d'achat par mois, n'est en effet pas ressentie par les acheteurs. Et pour cause, ce petit plus est aussitôt dépensé dans du haut-de-gamme, soit des grandes marques, du bio ou des produits du terroir. 

>> LIRE AUSSI - Consommation : les marques de distributeur séduisent moins

>> LIRE AUSSI - Grâce aux promotions, vous avez économisé 3,7 milliards d'euros

>> LIRE AUSSI - Les Français boivent de moins en moins de lait