Contrôleurs en grève : 4 vols sur 10 annulés mercredi

  • A
  • A
Contrôleurs en grève : 4 vols sur 10 annulés mercredi
@ AFP/ERIC PIERMONT
Partagez sur :

TRANSPORT - Le premier syndicat des contrôleurs aériens appelle à la grève mercredi et jeudi pour réclamer des négociations sur l'organisation du travail.

La grève de deux jours lancée par le premier syndicat des contrôleurs aériens perturbe mercredi fortement le trafic, la DGAC ayant demandé aux compagnies d'annuler en amont 40% des vols, et pour les vols assurés, des retards sont à craindre.

Mardi, la direction générale de l'aviation civile (DGAC) avait demandé aux compagnies d'annuler mercredi 40% de leurs vols, en raison d'une grève des contrôleurs aériens qui entraînera des perturbations "sur l'ensemble du territoire". Le SNCTA, premier syndicat de la profession, a appelé à la grève mercredi et jeudi pour réclamer des négociations sur l'organisation du travail des aiguilleurs du ciel, ainsi que sur le recul de 57 à 59 ans de l'âge limite de départ à la retraite.

Les longs-courriers préservés. De son côté, Air France prévoit d'assurer la quasi-totalité de ses long-courriers mercredi. "Air France prévoit d'acheminer tous ses clients sur le réseau long-courrier au départ ou à destination de Paris. Air France assurera la quasi-totalité de son programme long-courrier", indique un communiqué du groupe. Le programme moyen-courrier sera par ailleurs assuré à plus de 60%. Le trafic doit être assuré en moyenne à 60% dans les aéroports hors de Paris, à 30% à Orly, 60% à Roissy.

Mercredi matin, de "légers retards" étaient signalés à Orly et Roissy. "La situation va sans doute évoluer" en cours de journée, avec "des retards qui pourraient s'accumuler et devenir plus importants", a-t-on commenté une source aéroportuaire.

Situations très variables selon les villes. À Lyon Saint-Exupéry, deuxième aéroport de province, où 32% des vols sont annulés, les vols assurés partent avec 1h30 de retard, selon un porte-parole. Les passagers de l'aéroport de Toulouse-Blagnac devaient eux faire face à plus de la moitié des vols annulés (53%). Et la situation était pire encore à Montpellier, où seulement 22% du trafic devait être assuré, selon l'aéroport. 

D'autres perturbations à prévoir en avril. Le syndicat des contrôleurs aériens, qui réclame un accord social portant sur l'organisation du travail, les retraites ou encore les licences, entre autres, a déposé un préavis de grève pour trois périodes : 8 et 9 avril, du 16 au 18 avril et du 29 avril au 2 mai.

>> LIRE AUSSI - Air France écope d'un million d'euros d'amende

>> LIRE AUSSI - Aviation : moins de crash... mais plus de victimes en 2014

>> LIRE AUSSI - Aviation : pourquoi l'avis du BEA compte-t-il tant ?