GDF Suez enfume-t-il ses clients ?

  • A
  • A
GDF Suez enfume-t-il ses clients ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

GDF Suez est accusé de surévaluer les factures de ses clients. Le groupe dément.

Votre facture de gaz est-elle gonflée ? Selon l’UFC-Que choisir, la réponse est oui, si votre fournisseur est GDF Suez. Régulièrement épinglé pour des pratiques commerciales contestables, le groupe a été à nouveau mis en cause jeudi. Il est accusé de grossir la facture de ses clients et de ne rembourser le trop-perçu qu'en fin d'année, afin de se constituer une trésorerie.

GDF Suez dément

"Les facturations sont complètement fantaisistes et toujours surévaluées", dénonce ainsi Alain Bazot, président de l'association UFC-Que Choisir qui a reçu beaucoup de plaintes en ce sens. GDF Suez est également montré du doigt à propos des augmentations de tarifs intervenues en cours d’année.

GDF Suez dément ces affirmations. "Les estimations de consommation ne sont pas faites au doigt mouillé", assure un porte-parole. "Elles sont réalisées en fonction de la consommation de l'année précédente, corrigée des conditions météorologiques", précise-t-il, avant d’ajouter : "Et dans 75% des cas, nous sous-estimons la consommation du client et donc le montant de la facture". Enfin, les consommateurs qui le souhaitent "peuvent effectuer eux-mêmes le relevé de leur consommation sur internet", rappelle le porte-parole de GDF Suez.

Le groupe assure également ne pas appliquer sur 12 mois des hausses de tarifs de gaz intervenues en cours d'année. En 2010, les prix ont augmenté de 9,7% au 1er avril et de 5% au 1er juillet.

Le Médiateur de l'Energie au rapport

Ces accusations ont poussé le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo à demander au Médiateur de l'énergie, Denis Merville, "de lui faire un point précis" sur ce problème "dès lundi" et de lui remettre "ultérieurement" un rapport "plus complet". Pour l'instant, les services du Médiateur jugent le système de facturation du groupe "trop compliqué".

Avec 10 millions de clients particuliers en France, le géant gazier a concentré sur son nom 41% des réclamations déposées auprès du Médiateur en 2009. Et déjà GDF Suez s’est fait remarqué. En juin 2009, le Médiateur de l'énergie a ainsi accusé le groupe gazier de surfacturer 140.000 foyers pour un montant total annuel de 4,2 millions. En janvier 2010, 4.000 abonnés au gaz de l'Oise, victimes d'estimations fantaisistes de leur consommation, ont obtenu 500.000 euros de dédommagements, après avoir bataillé pendant un an avec le groupe d'énergie.

Pour l’UFC-Que choisir, c'est l'ouverture du marché à la concurrence, intervenue en juillet 2007, qui est directement en cause.