Gaz : attention, hausse des tarifs en vue

  • A
  • A
Gaz : attention, hausse des tarifs en vue
@ maxppp
Partagez sur :

CONSO - Le prix du gaz devrait augmenter de 4% à partir du 1er octobre, conséquence de la crise ukrainienne.

Il avait baissé depuis janvier, au bonheur des abonnés. Mais toute bonne chose ayant une fin, à partir de l’automne, le prix du gaz devrait augmenter de 4% selon une information du Figaro. Depuis quelques semaines, la crise entre la Russie et l’Ukraine a tiré les prix du marché vers le haut et la Commission de régulation de l’énergie a avertie dans un communiqué que cela se répercuterait sur les factures.

>> LIRE AUSSI - Météo pourrie, porte-monnaie rempli.

Quasiment 8 millions de foyers concernés. Pour le pouvoir d’achat des Français, c’est une mauvaise nouvelle. Après une baisse non stop de janvier à septembre (-6,7%), la hausse serait de 3,9% sur les factures de gaz pur 7,9 millions de foyers.

Sur l’ensemble de l’année 2014, le gaz connaîtrait une baisse, sauf si la hausse se poursuit en novembre et décembre.

La Russie, un gros fournisseur de gaz. Dans un communiqué, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a expliqué cette future hausse par "la remontée des prix du gaz à l’approche de l’hiver conjuguée aux risques potentiels liésà la crise russo-ukrainienne" qui "occasionnent une hausse significative du niveau des prix du marché du gaz anticipés par les acteurs pour les mois à venir". 

La Russie fournit à l’Europe un quart de son gaz. En prévision de la hausse sur les marchés, les énergéticiens avaient stocké un maximum de gaz. 

La conséquence d’une nouvelle règle. En juillet, les pouvoirs publics ont demandé à changer les règles de calcul du prix du gaz. Jusque là, les prix du marché entrait à hauteur de 45% dans le tarif présenté au consommateur. Désormais, ça sera à 60%. En cas de baisse des prix sur les marchés, c’est positif pour les ménages mais en cas de hausse, il faut un peu plus casser la tirelire.

>> LIRE AUSSI - Embargo russe : qui a le plus à perdre ?