Gare aux arnaques sur téléphone

  • A
  • A
Gare aux arnaques sur téléphone
@ REUTERS
Partagez sur :

De nouvelles mesures ont été décidées pour lutter contre les SMS et les appels publicitaires.

Texto d’un inconnu vous vantant un magasin ou une soirée, coup de téléphone d’un vendeur de cuisine ou pour vous proposer une défiscalisation… Les entreprises ont investi les téléphones et les SMS pour démarcher des clients, souvent de manière intempestive.

Pour mettre fin à ce démarchage agressif, l'Etat a décidé d’accentuer la lutte contre les abus et les arnaques. Désormais, chaque consommateur aura la possibilité de s'inscrire sur une liste rouge, afin d'être protégé contre ce type de sollicitations. Ce dispositif devrait être opérationnel au premier trimestre 2011.

La majorité des entreprises françaises se sont engagées à respecter cette liste, comme l’atteste Eric Dadian, de l'association française de la relation client :

Ces SMS sont "une intrusion très familière, qui donne l'apparence d'une certaine complicité avec la personne alors qu'il ne s'agit de rien d'autre que d'un démarchage intempestif souvent sans valeur ajoutée réelle", a détaillé le secrétaire d'Etat à la Consommation, Hervé Novelli.

L’explosion des spams par SMS

Selon les chiffres publiés lundi par la Fédération française des télécoms (FFT), près de 800.000 cas de SMS frauduleux ont été dénoncés en 18 mois auprès du numéro d'alerte 33700. Ils demandaient de rappeler un numéro en 08, surtaxé, ou proposaient de participer à une loterie ou à des jeux.

Cette plateforme mise en service en novembre 2008, et gérée par les opérateurs, a permis d'identifier 555.000 cas de messages frauduleux renvoyant vers un numéro surtaxé, et de fermer par conséquent 790 numéros en 08. Plusieurs procédures judiciaires ont également été entamées.

Contre les spams vocaux

Autre mesure pour lutter contre les arnaques téléphoniques, l'extension du 33700. Ce numéro de téléphone permet jusqu'à présent de dénoncer les SMS frauduleux. Désormais, il en sera de même avec les spams vocaux, le nouvel outil des publicitaires et des arnaqueurs.

Le principe de ces spams vocaux est d’inciter à rappeler, explique Yves Le moal, président de la fédération française de télécoms :

Il suffira bientôt d'envoyer par sms l'intitulé "spam vocal" suivi du numéro de téléphoné de l'émetteur de l'appel. Ces cas seront alors traqués par les services chargés de la lutte contre les arnaques.

RÉAGISSEZ - Avez-vous déjà été confronté à des appels ou des SMS frauduleux ?