Frais bancaires : ça baisse mais ça augmente aussi

  • A
  • A
Frais bancaires : ça baisse mais ça augmente aussi
@ MAXPPP
Partagez sur :

CONSOMMATION - L’Observatoire des tarifs bancaires fait le bilan de l’année 2014. Et le résultat est mitigé.

Combien nous coûte notre banque ? Pour démêler le vrai du faux dans une jungle tarifaire très touffue, l’Observatoire des tarifs bancaires étudie chaque année l’évolution des prix. Pour son édition 2014, son rapport constate une double tendance : une baisse des frais en cas de dépassement en même temps qu’une hausse des frais de tenue.

>> LIRE AUSSI - Les banques abusent (encore) des frais punitifs

Un découvert coûte moins cher grâce à la loi. L’Observatoire constate que les commissions d'intervention ont reculé de 5% en moyenne l'an dernier. Les banques ont en effet été contraintes à revoir leurs tarifs suite à la loi bancaire de 2013, qui plafonne ces frais : 80 euros par mois et 20 euros pour les clients les plus modestes.

Ce qui fait dire au ministère de l’Economie que "les banques ont respecté les engagements qu'elles avaient pris dans le cadre du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) en 2010/2011, en matière de tarifs réduits des commissions d'intervention et des frais de rejet de prélèvement pour ces consommateurs".

Toujours du côté des baisses, les banques ont réduit le prix de l'abonnement permettant de gérer ses comptes par internet (-11,97%) et celui de la mise en place d'un prélèvement automatique (-30,22%).

Les banques compensent avec les frais de tenue. La facture moyenne des frais bancaire ne baisse pas pour autant, car les banques ont augmenté les tarifs de huit autres services. Ainsi, les frais de tenue de compte ont bondi de 15,5% : 34% des établissements demandent entre 0 et 15 euros par an et 26% entre 15 et 30 euros. Un tiers des banques ne facturent pas ce service, resté longtemps gratuit.

L'Observatoire constate également une hausse du prix des cartes bancaires : entre 2009 et 2014, les tarifs ont augmenté en moyenne de 3,9% à 7,5%, selon le type de carte.

Comment ces chiffres sont-ils calculés ? L’Observatoire des tarifs bancaires travaille sous l’égide du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), qui réunit banques, associations de consommateurs et experts Il est chargé depuis 2011 de suivre l'évolution des tarifs bancaires et analyse le prix des dix services standard de 123 établissements qui représentent 98% du marché.

>> LIRE AUSSI - SEPA : Attention, le système bancaire se simplifie