Échange de maison, évitez les galères

  • A
  • A
Échange de maison, évitez les galères
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Français sont parmi les champions du monde de l'échange de maison. Les conseils d'Europe1.fr.

Au diable les centres de vacances étouffants, place au pittoresque… Pour un week-end à Deauville ou cinq semaines à l'autre bout du monde, vous faites peut-être partie des milliers de Français qui vont échanger leur appartement ou leur maison cet été. Mais quelques précautions s’imposent.

Vous partez

Vous avez un coup de cœur pour un cottage sur une île des Fidji et les propriétaires sont ravis à l’idée de récupérer votre studio parisien pour l’été… Ne vous emballez-pas et assurez-vous que les quelques photos qui vous sont présentées correspondent à la réalité. Une visite en vidéo ou par webcam pourra lever vos inquiétudes. Vous pouvez aussi demander à vos futurs hôtes ou au site d’échange que vous utilisez de vous mettre en contact avec d’anciens locataires.

Vous partez avec vos enfants ? Préférez une maison où ils seront à l’aise, pensez aux jouets, aux vélos, ou aux poussettes, plus difficiles à louer qu’une voiture. Vous aurez à priori le choix, les Français ont un atout considérable, celui d'habiter dans un pays qui fait rêver. Les résidents des grandes villes, de la Côte-d'Azur ou de la façade atlantique ont toutes les chances de trouver leur bonheur aux quatre coins du monde.

Vous n’aimez pas les animaux et n’avez pas vraiment envie de vous occuper du bichon maltais de votre famille d’accueil pendant deux semaines. N’oubliez pas de soulever le problème avant votre arrivée, Minou et Toutou peuvent passer l’été au chenil du coin.

L’échangisme immobilier peut permettre d'économiser plus de 50 % sur le budget vacances. Alors ne dilapidez pas ses belles économies dans des attrape-touristes et demandez à vos nouveaux amis de vous indiquer leurs bonnes adresses et leurs bon plans. À l’inverse, vous pouvez recommander votre restaurant préféré, ou ceux à éviter…

Reste un détail qui a son importance : les clés. Pour éviter d’avoir à laisser le sésame sous un pot de fleur, plusieurs solutions d’offrent à vous. La plus simple : remettre les clés à vos invités en main propre et récupérer les leurs, à l’aéroport, chez vous, ou chez eux. Autre solution, qu’un ami ou un voisin sympa accueille vos invités. Sinon, reste la solution - plus périlleuse - du courrier.

Vous recevez

Une télévision déréglée, une machine à laver détraquée, un chauffe-eau plus chaud du tout, ou pire, des notes de téléphone salées. C’est ce que vous risquez de trouver à votre retour si vous ne vous mettez pas d’accord avec vos invités. Certains sites d'annonces proposent de signer un "contrat d’échange".

Le vase légué par grand-mère ou les bijoux de famille, n’oubliez pas de réserver une pièce ou un placard fermé à clé pour vos objets de valeurs. Vous éviterez la casse, la perte, ou le vol. Pour les gros dégâts (incendie, inondation, etc...), votre assurances habitation doit s’appliquer. Il n'y a aucune transaction financière : échanger votre maison ou votre appartement, c’est comme inviter des amis à la maison.

Quoi de plus désagréable que de rentrer de vacances dans une maison sale et mal rangée ? Mettez-vous d’accord avec vos partenaires d’échange. Ils pourront faire appel à une femme de ménage ou décider de retrousser leurs manches pour vous rendre une maison propre.

Si vous ne partez pas à bord, vous laisserez peut-être votre voiture à vos invités. Quelques précautions sont nécessaires : Avisez votre assurance, laissez les papiers du véhicule et l’adresse d’un garage fiable. Et pour éviter de retrouver quelques PV à votre retour, vous pouvez aussi laisser une note sur le code de la route français, et surtout, sur les modalités de stationnement dans votre quartier.

Vous ne voulez pas que vos hôtes reçoivent la visite de la police, appelée par un gardien inquiet ? Alors avisez au moins un voisin de la présence d'étrangers dans votre maison. S’il est assez dévoué, il pourra même prendre soin de vos invités…

Chez Troc Maison, branche francophone de l'américain Home Exchange, les "échangistes" français arrivent derrière les Américains (plus de 11.000 offres). L’offre de logements français a été multipliée par dix en cinq ans. Quelques précautions prises, ceux qui ont testé ce concept se répandent en éloges sur les forums touristiques tandis que l’association UFC Que Choisir ne fait état d'"aucune remontée de problèmes".