Assurance auto et habitation : ce qui va changer pour vous

  • A
  • A
Assurance auto et habitation : ce qui va changer pour vous
@ Maxppp
Partagez sur :

CONSOMMATION - À partir du 1er janvier 2015, l'assuré pourra plus facilement résilier son assurance. 

Vous perdez courage quand il s'agit de résilier une assurance ? Vous avez le sentiment de toujours vous faire avoir quand il s'agit d'en changer ? Cela devrait cesser dès le 1er janvier de 2015, avec l'application d'un décret de la loi Consommation de Benoît Hamon.. La loi, promulguée en mars dernier, vise à rééquilibrer les pouvoirs entre les consommateurs et les entreprises. Europe 1 vous livre le nouveau mode d'emploi des assurances, en vigueur d'ici quelques semaines. 

>> LIRE AUSSI - Auto : le constat d'accident devient numérique 

Résiliation sur simple lettre et n'importe quand. Aujourd'hui, un contrat d'assurance se renouvelle automatiquement tous les ans. Et si vous voulez résilier, vous devez vous y prendre deux moi et demi avant la fin de l'année civile par courrier recommandé. 
Désormais, pour les assurances non obligatoires (l'assurance d'un bien comme votre téléphone portable, par exemple), il vous suffira d'envoyer une simple lettre à n'importe quel moment de l'année, à partir du moment où la première année du contrat est écoulée. Enfin, l'assureur résilié n'aura pas le droit de vous faire payer des frais pour ce faux bond. 

Votre nouvel assureur s'occupe de tout. Concernant les assurances obligatoires (votre automobile, votre logement si vous êtes locataire), la loi Hamon prévoit une résiliation encore plus simple. Choisissez un nouvel assureur et c'est lui qui s'occupera de tout, comme pour les opérateurs téléphoniques. Une fois un nouveau contrat souscrit, le nouvel assureur aura 15 jours pour contacter son prédécesseur et faire résilier le contrat. 

Le décret prévoit aussi qu'il n'y ait pas de chevauchement entre les contrats afin d'éviter que l'assuré ait à payer deux fois une assurance pour le même bien.

Des craintes du côté des assureurs. Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) dans un avis rendu le 18 novembre dernier, fait remonter les craintes des compagnies d'assurance. Elles demandent le report de l'application du décret à avril 2015, afin d'avoir le temps de former leurs employés aux nouvelles règles de résiliation. Le gouvernement a cependant décidé de maintenir au début de l'année prochaine la publication au Journal Officiel du décret sur les assurances.

>> LIRE AUSSI - Assurance vie : ces bénéficiaires difficiles à retrouver