Xavier Dolan, jeune prodige du cinéma

  • A
  • A
Xavier Dolan, jeune prodige du cinéma
@ REUTERS
Partagez sur :

LE TRIOMPHE - Le benjamin de la compétition a frappé fort, une fois de plus, avec Mommy, un film très émouvant qui lui a valu le Prix du Jury. 

C’était l’un des films coup de poing de la quinzaine. Mommy, signé du Québécois Xavier Dolan, a secoué la Croisette. Le jeune réalisateur de tout juste 25 ans a fait appel à ses deux actrices fétiches, Anne Dorval et à Suzanne Clément. Toutes deux jouaient déjà dans son premier film, J'ai tué ma mère, qu’il était venu défendre à Cannes en 2009.  Xavier Dolan avait alors seulement vingt ans. Avec Mommy, il décroche le Prix du Jury, ex æquo avec Jean-Luc Godard. Europe 1 revient sur la carrière toute fraîche, et déjà spectaculaire, de ce jeune prodige de la réalisation.  

 Quand Dolan impose son rythme. "Je fais les choses à mon rythme, sans regarder celui des autres", dit-il. Oui, seulement le rythme de Xavier Dolan force le respect. A vingt ans seulement, on le découvre à Cannes. Il vient tout juste de boucler son premier film, pour le moins prometteur, J’ai tué ma mère.   Il poursuit alors sur sa lancée, à raison d’un film par an. A chaque fois son film est sélectionné à Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs, dans la catégorie Un certain regard jusqu’à la sélection en sélection officielle. Xavier Dolan, sourire angélique et œil vif de petit génie, a de l’ambition, de grand rêve.

Xavier Dolan entouré de ses acteurs.

Fulgurante carrière d’un autodidacte. Fils d’un chanteur et acteur québécois, le jeune Dolan, qui est né à Montréal, fait des apparitions dans de petits clips publicitaires destinés à la télévision dès l’âge de quatre ans. Il fait aussi des apparitions dans des longs-métrages et des séries télévisées au Québec. A 17 ans il décide de devenir réalisateur. Autodidacte, il entreprend de réaliser son premier film, dont il a montré le scénario à l’une de ses actrices fétiches : Suzanne Clément. Il l’a rencontrée par hasard et a sauté sur l’occasion. En avril 2009, le film est sélectionné à la 41e Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Prometteur... Rien n’arrête plus le jeune Dolan. Il réalise Les amours imaginaires en 2010, Laurence anyways en 2012. Tom à la ferme en 2013. A chaque fois il crée un univers propre, sophistiqué, à la fois coloré et musical. C'est à lui que le groupe Indochine avait confié la réalisation du clip College Boy.

On y retrouve l'équipe de Mommy : Antoine Olivier Pilon en gamin persécuté et Anne Dorval en mère bourgeoise.