Vanessa Paradis : quand Woody Allen improvisait ses répliques

  • A
  • A
Vanessa Paradis : quand Woody Allen improvisait ses répliques
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW - La chanteuse et actrice est à l’affiche d’Apprenti Gigolo, de John Turturro, pour son premier tournage en anglais, aux côtés de Woody Allen. 

Apprenti Gigolo, la comédie de John Turturro, sort mercredi en France, avant de sortir aux Etats-Unis. Le film raconte l’histoire d’un fleuriste (John Turturro) qui, avec son ami libraire (Woody Allen) se lance dans le plus vieux métier du monde pour arrondir ses fins de mois. Parmi les clientes : Vanessa Paradis. Elle joue Avigal, une jeune Juive orthodoxe, très austère, qui vit dans le quartier de Brooklyn à New York. Dans le film, elle a six enfants mais elle n’a jamais vraiment connu l’amour. L’arrivée dans sa vie de ce fleuriste-gigolo et de son mac, Woody Allen, va tout bouleverser. Vanessa Paradis, dont c’était le premier rôle en anglais, revient pour Europe 1 sur un tournage qui l’a beaucoup impressionnée.

L’actrice "n’a pas réfléchi une seconde lorsque John Turturro lui a proposé le rôle Avigal. "Vous êtes fous !" s’exclame-t-elle pour souligner la conscience qu’elle avait de sa chance. "J’étais vraiment extrêmement fan des films de Turturro. J’ai donc accepté tout de suite, non seulement pour le metteur en scène, pour mes partenaires, mais aussi pour le rôle qu’il m’a proposé. C’est vraiment un rôle sublime."



"L’actrice la plus chanceuse du monde". "Si ce rôle a résonné très fort c’est que pour le préparer, j’ai rencontré plusieurs personnes de la communauté juive-orthodoxe. J’ai pu observer un petit peu comment elles vivaient et quelles étaient les règles. Ça a résonné très fort en tant que femme et aussi en tant qu’être humain." D’une certaine manière, le travail très sérieux nécessaire pour préparer le rôle lui a permis d’oublier un peu la pression. "Il y avait beaucoup de choses, il y avait New York, John Turturro, Woody Allen, il y avait le costume, jouer en Anglais pour la première fois…C’était extraordinaire, vraiment extraordinaire, je me sentais l’actrice la plus chanceuse du monde en faisant partie de cette équipe", confie-t-elle. "J’étais très impressionnée, mais une fois qu’on est sur le plateau, on a intérêt à faire du mieux qu’on peut et encore mieux que ça, donc j’étais extrêmement concentrée."


La rencontre avec Woody Allen. La toute première rencontre avec Woody Allen s’est faite "carrément sur le plateau, au moment de notre première scène ", raconte Vanessa Paradis. Un moment qui a particulièrement impressionné l’actrice française. "Je devais brosser au peigne fin les cheveux d’un petit garçon aux cheveux afro et j’avais tellement peur de lui faire mal que j’étais hyper concentrée là-dessus." Avec du recul, elle se dit que c’était "une grande chance, un moment unique dans sa vie".

Chacun dans son rôle. "John Turturro et Woody Allen m’ont mis tout de suite très à l’aise", explique-t-elle. "Woody Allen était vraiment acteur sur le plateau, il n’a pas pris part à la réalisation. Il était même très discipliné. Là où c’est un petit peu difficile, c’est qu’il improvise beaucoup ses dialogues", raconte Vanessa Paradis. "Et je ne savais pas toujours quand je devais amener ma réplique. Donc le premier jour, il fallait qu’on trouve notre musique en fait, mais ça s’est divinement bien passé."

Sur le plateau. " Vanessa Paradis n’a pas eu "la sensation d’être dans un gros film américain, hors dimension, parce que c’était une petite équipe."  Elle a au contraire retrouvé "un peu le même genre d’atmosphère que les films auxquels je participe en France…mais à New York."

Peut-on espérer voir Vanessa Paradis à l’affiche du prochain Woody Allen ? Ne précipitons pas les choses. Elle n’a pas profité de ce tournage pour négocier. "Je n’ai pas osé" dit-elle. "Je ne suis pas comme ça."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'ESSENTIEL - Vanessa Paradis est la Meilleure interprète féminine de l'année

PEOPLE - Johnny Depp se fiance à l'actrice Amber Heard