Une plainte pour un faux César

  • A
  • A
Une plainte pour un faux César
Partagez sur :

Un figurant a reçu un courrier lui indiquant qu'il avait gagné, mais dans une catégorie qui n'existe pas.

Un homme de 67 ans, originaire de la Manche, qui avait fait de la figuration dans le film Angèle et Tony, rêvait déjà de voir le fameux César sur sa cheminée, raconte Ouest-France. Il aurait pu avoir une chance puisque le film a été récompensé deux fois - les deux acteurs principaux ont reçu les prix des meilleurs espoirs. La lettre de l'académie des César louait sa "prestance, [son] charisme et [son] impact sur l’écran". Une mauvaise plaisanterie.

En fait, le courrier qui lui annonçait qu'il avait gagné le César "du meilleur espoir masculin, catégorie figurant bénévole" était en fait un canular. Et pour cause, la catégorie n'existe pas ! Il a donc décidé de porter plainte.