Un nouveau film sur l'ouragan Katrina en préparation

  • A
  • A
Un nouveau film sur l'ouragan Katrina en préparation
@ MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :

CINÉ - Ava DuVernay, la réalisatrice de Selma, va faire un film sur le terrible ouragan. 

Katrina, l'un des ouragans les plus puissants de l'histoire des Etats-Unis, avait dévasté la Louisiane et La Nouvelle-Orléans en 2005, tuant plus de 1.800 personnes. Dix ans après, la réalisatrice de Selma va elle-aussi se pencher sur la catastrophe.

>> A lire aussi - Obama veut rassurer, 5 ans après Katrina

La réalisatrice de Selma aux manettes. On ne connaît pas encore le titre, mais on a déjà quelques détails sur l'équipe du nouveau film sur Katrina. Ava DuVernay et David Oyelowo, la réalisatrice et l'acteur principal du film Selma, sur Martin Luther King et la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, vont de nouveau collaborer. Au cœur de l'intrigue : une histoire d'amour et un meurtre mystérieux, sur fond d'ouragan. Mais Katrina ne sera pas seulement la toile de fond du film puisque la réalisatrice assure qu'elle "examinera le chaos lui-même."

Sony sur les rangs. C'est la troisième collaboration d'Ava DuVernay et David Oyelowo après Selma. Le film est d'ailleurs en lice pour l'Oscar du meilleur film. La cinéaste avait aussi été primée au festival de Sundance en 2012 pour le film Middle of Nowhere. Cette fois, Ava DuVernay s'attaque donc à Katrina, mais elle n'est pas la seule puisque les studios Sony ont aussi un projet de film sur l'ouragan dans les tuyaux : The american can, sur les exploits de John Keller, un ancien marine qui a organisé le sauvetage de 244 voisins. On ne connaît pas non plus la date de sa sortie sur les écrans mais Will Smith devrait faire partie de l'aventure.

Films et documentaires. De nombreux documentaristes ont tourné sur Katrina, à commencer par Spike Lee, l'un des premiers réalisateurs à  avoir remis les pieds parmi les décombres, trois mois après l'ouragan, pour le tournage de When the Levees Broke : A Requiem in Four Acts. La catastrophe a aussi inspiré le cinéma, souvent comme un élément secondaire de l'intrigue, comme dans Hours, avec le regretté Paul Walker, qui racontait la lutte d'un père pour la survie de son bébé dans un hôpital quasi-déserté pendant Katrina.