Un Américain, une Vénus et du jambon

  • A
  • A
Un Américain, une Vénus et du jambon
@ MK2,/Gaumont/Mars distribution
Partagez sur :

SORTIES CINE - Un film avec Clooney sort cette semaine, tout comme le dernier Abdellatif Kechiche.

Vénus noire, d'Abdellatif Kechiche avec Yahima Torres et Olivier Gourmet

Paris, 1817. Une jeune paysanne sud-africaine, Saartjie Baartman, fait partie des milliers de "sauvages" importés des colonies, afin de distraire les foules, avides d'exotisme. Surnommée la "Vénus noire", ou la "Vénus hottentote", elle présente une hypertrophie des hanches et des fesses, ainsi qu’un sexe particulièrement volumineux. Un montreur d’ours l’emmène à Paris, pour divertir les salons libertins. Triste et cruel, Vénus noire est le premier film d'époque du réalisateur de L'Esquive et de La graine et le mulet.

The American, d'Anton Corbijn, avec George Clooney

Jack, alias M. Butterfly, est un assassin professionnel, réfugié en Italie après un bain de sang en Suède. Surnommé ainsi en référence à l'un de ses tatouages, et au lien secret qui semble l'unir aux papillons, il attend les ordres pour une ultime mission avant de prendre sa retraite. Objectif : fabriquer une arme sophistiquée pour une mystérieuse femme, tout en entretenant une relation avec une ravissante prostituée. Avec ce film minimaliste, George Clooney campe un rôle plutôt inattendu, loin du beau gosse d'Hollywood.


Il reste du jambon ?, d’Anne Depétrini avec Anne Marivin et Ramzy Bedia

Justine Lacroix est une jolie journaliste télé cantonnée à la rubrique des chiens écrasés. Elle a le coup de foudre pour un charmant chirurgien, incarné par Ramzy Bedia. Sauf que ce chirurgien est un "Français issu de l'immigration". Un détail n'en est pas un pour leurs familles respectives, les Lacroix et les Boudaoud. Avec ce premier long-métrage, Anne Depétrini met en scène son compagnon Ramzy, dans une comédie liée à son histoire personnelle.

Fin de concession, documentaire de Pierre Carles

Le journaliste et réalisateur Pierre Carles, auteur de Pas Vu, Pas Pris, s’intéresse une fois de plus au monde de la télévision, et en particulier à TF1. , La privatisation de la première chaîne en 1987 est au départ une concession pour 10 ans à une société privée. Quand Bouygues est choisi par la CNCL, ancêtre du CSA, pour contrôler la Une, les futurs responsables de la chaîne ont fait une liste de promesses. 10 ans puis 20 ans après, Pierre Carles s’interroge sur "le mieux disant culturel" promis par le gouvernement de l'époque, et sur les renouvellements automatiques de la concession de TF1 depuis 1987. Ce documentaire a déjà créé le buzz, avec la diffusion sur Internet d’extraits contenant des propos cinglants d’Arnaud Montebourg sur TF1, ainsi que de Jean-Luc Mélenchon sur David Pujadas.

Very bad cops, d'Adam McKay avec Will Ferrell et Mark Wahlberg

Les inspecteurs Christopher Danson et P.K. Highsmith sont les meilleurs flics de la ville. Ils inspirent tellement leurs collègues, que ces derniers vont jusqu'à se faire tatouer leur nom. Si bien que quand Gamble et Hoitz, deux petits inspecteurs sans envergure, trouvent l'occasion de passer eux aussi à la postérité, ils refusent de laisser passer leur chance.


Le royaume de Ga'Hoole, la légende des gardiens, film d'animation de Zack Snyder

Soren, une jeune chouette enlevée par une caste de chouettes maléfiques, qui souhaitent faire d’elle un guerrier. Rusée, Soren parvient à s'échapper et à organiser la révolte des "bons" oiseaux. Ce long-métrage en 3D, adapté de la saga à succès Les Gardiens de Ga'Hoole, est signé du réalisateur de L’Armée des morts ou 300.