Tu seras mon fils, drame familial

  • A
  • A
Tu seras mon fils, drame familial
Partagez sur :

Le dernier film de Gilles Legrand, Tu seras mon fils, en salles actuellement.

"Tu m'étouffes, tu m'asphyxies, tu me mens, tu me méprises, tu m'humilies, tu passes ton temps à m'attendre au tournant, mais c'est pas ça un père! Tu es le contraire d'un père."

Le ton est donné, quand le fils (Lorànt Deutsch) s'adresse au père (Niels Arestrup), dans le dernier film de Gilles Legrand.

Il arrive en effet, même dans un grand vignoble, que les affaires tournent au vinaigre. Surtout en matière de succession. Tu seras mon fils  raconte l'histoire de Paul de Marseul, propriétaire d'un prestigieux domaine qui, malgré tous les efforts déployés par son fils pour lui prouver qu'il est à la hauteur, refuse de lui transmettre sa propriété, et semble lui préférer le fils d'un autre, Philippe, plus doué et plus valorisant. L’arrivée de ce fils idéal va bouleverser la vie de la propriété et faire éclater le drame…

Lorànt Deutsch retrouve Gilles Legrand

L’auteur de Malabar Princess, en 2004 et de La Jeune fille et les loups, en 2007 signe là son troisième film, tourné cette fois dans les vignes de Saint-Émilion.

Gilles Legrand a confié à Lorànt Deutsch, qui apparaissait déjà dans La jeune fille et les loups, l’un des deux rôles principaux aux côtés de Niels Arestrup. Lancé en 99 par Le ciel, les oiseaux … et ta mère de Djamel Bensalah, Lorànt Deutsch s’est par la suite surtout illustré dans des comédies : on se souvient notamment de Jet set de Fabien Onteniente, et de Bienvenue chez les Rozes de Francis Palluau, avec Jean Dujardin, ou du film Les ripoux 3 de Claude Zidi. Passionné d’histoire, son dernier livre, Métronome, l’histoire de France au rythme du métro parisien reste un succès de librairie.

"J'aime vivre mille vies en une seule", a confessé l'acteur au micro de Nikos Aliagas :

Quant à Niels Arestrup, il renoue avec le rôle du père autoritaire. En effet, c’est lui qui campait à merveille le père malhonnête et rigide aux côtés de Romain Duris dans le film de Jacques Audiard De battre mon cœur s’est arrêté. L’acteur, au palmarès bien étoffé, a également joué dans La Part animale de Sébastien Jaudeau et dans Le Scaphandre et le papillon de Julian Schnabel. En 2009, on l’a vu dans L’Affaire Farewell de Christian Carion, avec Guillaume Canet, ainsi que dans Un prophète, de Jacques Audiard.

Cette fois les deux acteurs partagent l’affiche avec Patrick Chesnais, Anne Marivin ou encore Nicolas Bridet.
 

Découvrez la bande-annonce :

 

Tu seras mon fils, au cinéma avec Europe 1.