Supercondriaque, un "traitement" qui ne doit rien au hasard

  • A
  • A
Supercondriaque, un "traitement" qui ne doit rien au hasard
Dany Boon sur le tournage de Supercondriaque.@ Pathé Distribution
Partagez sur :

STRATÉGIE MARKETING - Dany Boon a planifié avec minutie la sortie de son nouveau film, Supercondriaque. 

C’est l’une des sorties très attendues de l’année : Supercondriaque, le nouveau film de Dany Boon, avec Kad Merad, sera sur les écrans le 26 février prochain. Le réalisateur s’attaque cette fois à un sujet de société en racontant l’histoire d’un homme atteint d’hypocondrie, et qui n’a qu’un seul ami…son médecin traitant. Seul, sans enfants, son docteur, incarné par Kad Merad, ne voit qu’un moyen de guérir…et de se débarrasser de ce patient encombrant : l’aider à rencontrer la femme de sa vie. Après La Maison du bonheur en 2005, l’immense succès de Bienvenue chez les Ch'tis en 2008 et Rien à déclarer en 2010, Dany Boon signe, avec Supercondriaque, son quatrième long-métrage en tant que scénariste réalisateur. Et pour l'occasion, fort de son expérience, l’humoriste a "calibré" au millimètre les conditions de sortie de son film. Le nombre d’avant-premières, les retouches apportées, tout a été pensé. Europe 1 vous en dit plus. 



Un retour à la formule qui marche. "C’est le Noooord. " Bienvenue chez les Ch’tis, le film de Dany Boon, sorti en 2008, nous avait valu quelques répliques cultes et autant de fous rires. Résultat : un carton historique. Pour rappel, le film avait quand même fait plus de 20 millions d’entrées au moment de sa sortie. Dans les deux rôles principaux, Kad Merad jouait le pauvre salarié muté à Bergues, petite ville du Nord, face à Dany Boon, dans le rôle d’Antoine, le facteur Ch’ti. Pour son dernier film, Dany Boon a choisi de reformer le même duo comique, avec Kad Merad. 

Des séances test. Pour ces "blagues", Dany Boon n’a rien laissé au hasard. Il a donc organisé, comme aux Etats-Unis, des séances test pour étudier la réaction du public, sans prendre aucun risque. "En cours de montage ", explique le réalisateur, "je fais des projections à l’aveugle, avec des gens qui viennent le matin dans une salle de cinéma pour voir le film. J’écoute les réactions, je prends des notes, et puis je retravaille en fonction des réactions de ce public". Il a encore apporté quelques dernières modifications au film depuis sa première présentation à la presse. C’était au Festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez, qui s’est tenu du 15 au 19 janvier dernier.

Avec son dernier scénario, Dany Boon n’est pas pourtant "dans une logique d’entrée ",  dit-il, "sinon j’aurais fait Bienvenue chez les Ch’ti s 2, Bienvenue chez les Ch’ti 3, Le retour du Ch’ti, Le retour de la vengeance masquée du Ch’ti", plaisante-t-il.  

Des avant-premières à la pelle. 240, c’est le nombre d’avant-premières organisées dans tout le pays à l’occasion de la sortie du film. Un chiffre tout simplement énorme dans la profession. L’objectif : toucher entre 100.000 et 200.000 spectateurs, et ce avant même que le film ne sorte officiellement en salles, pour activer le bouche-à-oreille, cette rampe à succès. Supercondriaque sort mercredi 26 février. Certainement pas un hasard non plus. C'est une semaine des vacances de février, celle durant laquelle il y a le plus de Français en congés.