Sandra Bullock, le meilleur et le pire

  • A
  • A
Sandra Bullock, le meilleur et le pire
@ REUTERS
Partagez sur :

L’actrice a obtenu un Razzie Award et un Oscar le même week-end.

Sandra Bullock, aujourd’hui âgée de 45 ans, a vécu un week-end peu banal. Celle qui a remporté la nuit dernière l’Oscar de la meilleur actrice pour son rôle dans le film The Blind Side, soit l’un des trophées les plus prestigieux au monde, a également été "tâclée" pour son interprétation ratée dans un autre film.

Samedi, l’interprète de grands succès populaires comme Speed ou La Proposition, a obtenu un Razzie Award pour son rôle dans All about Steve. Ce Prix, qu’on peut traduire par "Framboise d’or", "récompense" depuis près de 30 ans les pires films du cinéma américain.

Une première

Un doublé pas banal pour une actrice qui n’a cessé de surfer entre une image populaire et des choix de film plus ambitieux. Après 20 ans de carrière, elle a pris avec humour cette première dans l’histoire du cinéma, et déclaré à la presse dimanche qu’elle mettrait les deux récompenses "côte à côte, comme il se doit". "J’ai passé un très bon moment aux Razzies samedi soir. Vous savez, il ne m’arrive jamais de me prendre au sérieux", a-t-elle ajouté.

Regardez l’actrice expliquer (en anglais, bien sûr), qu’elle considère que les Razzies font partie de la vie normale d’une actrice, qui "la plupart du temps joue affreusement, mais a quelques rares moment de grâce".

Un Oscar qui sonne comme une revanche

Mariée à Jesse James, star de télé-réalité, et présentateur tatoué de Monster Garage, une émission qui propose des "défis mécaniques" sur la chaîne Discovery, Sandra Bullock est loin d’entrer dans le moule habituel des actrices hollywoodiennes. Le milieu du cinéma n’est d’ailleurs pas toujours tendre avec elle : en 2004, alors qu’elle a reçu plusieurs prix, dont celui de la Guilde des acteurs, pour son rôle dans Collision, de Paul Haggis, de nombreux observateurs avaient ironisé sur le fait qu’il s’agissait peut-être du seul bon rôle de sa carrière…

Regardez-là recevoir son Oscar avec surprise, pour un rôle qu’elle dit avoir d’abord refusé :