Quand les traders s'invitent au cinéma

  • A
  • A
Quand les traders s'invitent au cinéma
@ Cine Nomine / Versus Production
Partagez sur :

Trois films inspirés par la crise économique sortent sur les écrans en moins d'un mois.

Si vous allez au cinéma pour oublier votre train-train et les difficultés de la vie quotidienne, passez votre chemin. Les réalisateurs sont de plus en plus inspirés par la crise économique et ses conséquences. En un mois, ce sont pas moins de trois films sur la crise qui sortent en salles. D'autres vont suivre.

Le Suisse Jean-Christophe Bron a imaginé le procès fictif d'une affaire réelle. Aux Etats-Unis, la ville de Cleveland, particulièrement touchée par la crise des subprimes, a attaqué 21 banques qu'elle juge responsables des nombreuses saisies immobilières. Mais l'enquête s'enlise et le vrai procès n'aura sans doute jamais lieu. Dans Cleveland contre Wall Street, sorti le 18 août dernier, tous les protagonistes, avocats, courtiers et habitants surendettés jouent leur propre rôle. "Leurs bonus sont indexés sur mon malheur", raconte indignée Barbara Anderson, fer de lance du mouvement de résistance contre les banques.

Regardez la bande-annonce de Cleveland contre Wall-Street :

Le 1er septembre, c'est Gilles Lellouche qui joue l'apprenti-sorcier de la finance dans Krach. Erwan est le trader vedette d'une grande banque new-yorkaise jusqu'au jour où il fait une erreur. Il rebondit grâce à une climatologue qui lui permet d'adapter son modèle de prévision des variations climatiques sur les marchés boursiers. Toute ressemblance avec un certain Jérome K., ex-trader à la Société Générale, serait bien entendu fortuite.

Regardez la bande-annonce de Krach :

Présenté hors-compétition au dernier festival de Cannes en juin, Wall Street, l'argent ne dort jamais d'Oliver Stone ressuscite Michael Douglas en Gordon Gekko, banquier sans scrupules. Ce requin de la finance va prendre dans les mailles de son filet un jeune trader idéaliste, accessoirement fiancé à sa fille qui ne veut plus entendre parler de son père. 23 ans après le premier opus, Wall Street, Oliver Stone l'engagé met de nouveau à jour les rouages cyniques de la finance. Le film sera sur les écrans le 18 septembre.

Regardez la bande-annonce de Wall Street, l'argent ne dort jamais :

A Cannes, les festivaliers ont également découvert Inside Job, un documentaire de Charles Ferguson. Entre enquête et témoignages d'experts, le film s'attache à expliquer les mécanismes de la crise financière mondiale. Faillite des banques, krach boursier, répercussions sociales... tout est abordé sans détours. Charles Ferguson interroge des spécialistes de la finance, des journalistes mais aussi des politiques, dont la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, et le président du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

Regardez un extrait du documentaire :