Présumé coupable, plus vrai que nature

  • A
  • A
Présumé coupable, plus vrai que nature
Le prêtre Dominique Wiel, acquitté d’Outreau, a été bluffé par Présumé coupable.@ MAXPPP
Partagez sur :

Dominique Wiel, un des acquittés d’Outreau, a vu le film qui retrace l’affaire.

Comme une plongée dans le passé, 10 ans en arrière. Quand Dominique Wiel a vu apparaître le personnage du juge Burgaud dans Présumé coupable, il a revécu l’affaire d’Outreau. Ce prêtre ouvrier, longtemps incarcéré et finalement acquitté, avait entonné la Marseillaise dans le cabinet du magistrat, pour protester contre ses méthodes d’instruction.

Il s’avoue bluffé par la ressemblance :

Dans le rôle du juge Burgaud, le jeune acteur Raphaël Ferret, qui a dû faire un énorme effort d’interprétation : "c’est toujours difficile quand on dit ‘il faut jouer quelqu’un qui ne ressent rien’", affirme-t-il au micro d’Europe 1. Et de renchérir : "plonger dans la tête de quelqu’un qui a fait souffrir tant de monde, c’était difficile".

Présumé coupable, sorti mercredi, retrace la descente aux enfers d’Alain Marécaux, l’huissier de justice de l’affaire d’Outreau, injustement accusé de pédophilie et acquitté en 2005 par la cour d'appel de Paris. Incarné par Philippe Torreton, il s’oppose à un magistrat d’instruction, le juge Burgaud.

Voir la bande-annonce de Présumé coupable :

Quand les sœurs d’Alain Marécaud ont vu le film, elles ont éclaté en sanglots.