Pourquoi il faut aller voir American Bluff

  • A
  • A
Pourquoi il faut aller voir American Bluff
Amy Adams, Bradley Cooper et Christian Bale dans American Bluff.@ Francois Duhamel, Columbia Pictures
Partagez sur :

ZOOM -  Le film de David O. Russell, grand vainqueur des Golden Globes, est le favori des Oscars avec 10 nominations.

Le grand vainqueur des Golden Globes. Vous n’en avez encore jamais entendu parler, mais c’est normal. Il faudra attendre le 5 février prochain pour découvrir American Bluff sur les écrans français. Ce thriller signé David O.Russel, s’est imposé comme le grand vainqueur de la 71e cérémonie des Golden Globes, en raflant trois récompenses.  Il s'est adjugé le trophée de la meilleure comédie et a vu ses deux actrices principales distinguées : Jennifer Lawrence pour le second rôle et Amy Adams dans la catégorie actrice de comédie.

Nominé dix fois aux Oscars. American Bluff, tout comme Gravity et 12 years a slave, est le grand favori des Oscars 2014. Le film est nominé dix fois pour la grand-messe hollywoodienne qui se déroulera le 2 mars prochain à Los Angeles.
>> Consultez la liste des nominés aux Oscars ici.

Russel, réalisateur à succès. David O. Russel est aussi l’auteur du très beau film Fighter, sorti en 2010, sur l’histoire d’un jeune boxeur dont la carrière est en berne et qui va trouver un second souffle grâce, notamment, à sa rencontre avec Charlene, jouée par…Amy Adams. C’est aussi Christian Bale qui incarnait le frère du héros, un ancien boxeur professionnel qui avait sombré dans la drogue, un rôle qui lui avait valu l’Oscar du Meilleur second rôle masculin en 2011. 

On se souvient aussi du succès d’ Happiness Therapy, sorti l’année dernière, un film sur la rencontre entre deux névrosés qui vont s’entraider, et s’aimer. Jennifer Lawrence, 23 ans, avait déjà remporté l'an dernier le Globe de la meilleure actrice de comédie pour son rôle dans le film, signé du même réalisateur. David O.Russel, fidèle à ses acteurs, avait aussi fait appel à Bradley Cooper et Robert De Niro, tous deux également à l’affiche d’American Bluff. 

Inspiré d’une histoire vraie. Le film s’inspire de l’opération Abscam, un scandale politico-judiciaire qui a marqué la fin des années 1970. Des escrocs ont fait alliance avec le FBI pour mettre la main sur des hommes politique véreux. Dans le film, ce sont Christian Bale et Amy Adams qui se glissent dans la peau des escrocs, Bradley Cooper dans celle d'un agent du FBI travaillant à leurs côtés. Quant à Jeremy Renner, il joue le rôle d'un politicien qui s'est acoquiné avec la mafia. Avant Russel, le réalisateur Louis Malle s’était intéressé à cette histoire, dans les années 1980, mais son film Moon over Miami, n’a finalement jamais vu le jour à cause de la mort d’un des acteurs, John Belushi.

En 2011, c’est l’acteur et réalisateur Ben Affleck, l’auteur oscarisé du film Argo, qui avait été pressenti à la réalisation d’American Bluff. Il a finalement abandonné le projet afin de s’attaquer à un roman de Stephen King, The Stand (Le fléau).

Un Christian Bale méconnaissable. L’acteur britannique, déjà à l’affiche de Fighter, du même réalisateur, ne recule devant rien pour les besoin d’un rôle. Coutumier des transformations physiques, celui qui a incarné le Batman de Christopher Nolan avait beaucoup minci pour incarner un ouvrier en manque de sommeil dans Le machiniste, de Brad Anderson, sorti en 2005.

On le découvrait amaigri et pâle à faire peur à l’écran :

Pour incarner le truand du film American Bluff, il a pris au contraire 18 kg, si bien qu’on a beaucoup de mal à le reconnaître derrière barbe et lunettes.

Christian Bale

© Tobis Film

Le film risque d’être un concurrent très sérieux pour les Oscars, le 2 mars prochain.

American Bluff, de David O. Russel, avec Christian Bale, Bradley Cooper, Amy Adams et Jennifer Lawrence, sortie sur les écrans : le 5 février.