Pour leur "retour", les Inconnus ont travaillé à l'oeil

  • A
  • A
Pour leur "retour", les Inconnus ont travaillé à l'oeil
Les trois frères, le retour : sur les écrans le 12 février.@ Pan-Européenne / Photo : Pamela Duhesme
Partagez sur :

CINÉMA - Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus ont eu beaucoup de mal à monter la suite des Trois Frères.

Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus remettent ça. Le trio des Inconnus est de nouveau réuni au cinéma dans une comédie : Les trois frères, le retour, sur les écrans mercredi. Si le premier volet, sorti en 1995, était du genre efficace et même numéro 1 du box-office annuel en France l’année de sa sortie, le second leur a donné plus de mal. Pour que les "frères Latour" soient de nouveau assis autour de la même table, les Inconnus ont dû travailler gratuitement…

La suite des Trois Frères. Le film s’appelle tout simplement Les trois frères, le retour. 19 ans après leurs premières péripéties, les frangins sont rassemblés une nouvelle fois par leur mère défunte. Chacun d’entre eux se trouve plutôt dans une mauvaise passe : Bernard est un comédien raté qui se produit dans un café-théâtre devant un public qui ne l’écoute même plus, Didier s’invente une vie de prof de philo à l'université alors qu’il vend des sextoys par correspondance. Quant à Pascal, il est à la limite de la prostitution : entretenu par une riche "couguar", il est obligé de boire des potions pour se donner du courage et la satisfaire…

Les Inconnus, jugés trop ringards. Pour que le film voit le jour, les producteurs se sont fait prier. Principale raison : les professionnels ne voulaient pas miser de nouveau sur le trio comique, les jugeant trop ringards. "Les Inconnus, c’est un peu has been", explique Pascal Légitimus, relayant les commentaires entendus. "Ils ont la cinquantaine, donc ça va s’essouffler " ajoute Didier Bourdon au micro d’Europe 1 avant de lâcher : "On a eu peur de ne pas pouvoir boucler le budget quand-même !"

Les trois frères volet 1 (1995)

Les trois frères ont donc travaillé gratis. Résultat, les trois acteurs ont travaillé pendant trois ans, gratuitement. Ecriture du scénario, répétitions, tournage ne leur ont rien rapporté. Ils toucheront seulement un intéressement sur chaque entrée, à partir d’un million et demi de spectateurs. "On ne se dit pas, de toute façon, même si ça ne marche pas, on aura pris un maximum de pognon", commente amèrement le trio. "On aurait pu quand-même avoir droit à un très, très beau cachet pour faire la suite des T " font-ils encore remarquer. Si le film ne marche pas, ils auront "travaillé pour rien", résument-ils. A l’inverse, si le film marche, ils pensent déjà remonter sur scène ensemble, dès l’année prochaine.  

Leur seule chance : les fidèles des Inconnus. C’est en sentant une certaine ferveur dans une salle de théâtre il y a deux ans, qu’avait germé l’idée de donner une suite aux aventures des Trois frères. Les trois acteurs se sont retrouvés sur scène pour deux représentations du spectacle de Mathilda May et Pascal Legitimus. "Il s'est passé un tel truc dans la salle. On a senti un tel amour...", raconte Bernard Campan. Qui sait, les inconditionnels seront donc peut-être au rendez-vous. 

Les trois frères volet 1 -1995-
sur le même sujet, sujet,

VIDEO - Laurence Boccolini et Cyril Hanouna piègent Les Inconnus

TOUT SAVOIR - Les infos insolites sur Les Inconnus