Poelvoorde et Katerine à l’affiche

  • A
  • A
Poelvoorde et Katerine à l’affiche
Le cinéma français est à l’honneur cette semaine, avec Benoît Poelvoorde et Philippe Katerine.@ Sophie Dulac Distribution, Pathé Distribution
Partagez sur :

Le cinéma français est à l’honneur cette semaine, avec Benoît Poelvoorde et Philippe Katerine.

Rien à déclarer de Dany Boon, avec Benoît Poelvoorde et Karin Viard.

Avant de toucher la France entière, la dernière blague de Dany Boon, très attendue depuis Les Ch'tis, déferle sur le Nord: Mathias Ducatel (Dany Boon), douanier de son état, partage la garde de la frontière avec, de l'autre côté de la barrière, son homologue belge Ruben Vandevoore (Benoît Poelvoorde). La suppression prochaine des lignes bleues à travers l'Europe plonge les deux héros et leur environnement dans l'effarement. Mais là où Mathias, bon gars rêveur, amoureux un peu lâche, se montre arrangeant, Ruben, nationaliste réac et raciste, enrage et éructe. Pourtant, les deux comparses vont devoir faire équipe dans la première brigade mixte de douanes volantes. La sortie nationale du film est prévue le 2 février.

Je suis un no man's land de Thierry Jousse, avec Philippe Katerine et Julie Depardieu.

Thierry Jousse propose une odyssée rurale et déjantée. Après un concert dans sa région natale et une soirée rocambolesque chez une fan aussi entreprenante qu'inquiétante, Philippe, chanteur en pleine ascension, revient, sans l'avoir voulu et après des années d'absence, dans la ferme de ses parents. Il est en réalité prisonnier d'un sortilège qui l'empêche de fuir le territoire de son enfance. Une odyssée rurale, fantastique et déjantée.













Les chemins de la liberté de Peter Weir, avec Jim Sturgess, Colin Farrell et Ed Harris.

1941, dans un camp de prisonniers en Sibérie, aux confins de l'empire stalinien : une poignée d'hommes emmenés par un héros de la résistance polonaise jettent leurs dernières forces dans une improbable marche pour leur survie pour gagner d'abord la Mongolie. Après la plaine gelée, puis les déserts arides et la chaîne de l'Himalaya, ils finiront pour les plus chanceux par trouver refuge en Inde, une colonie britannique. Filmée au ras de leurs souffrances et de leur courage, l'histoire s'inspire de l'ouvrage du Polonais Slavomir Rawicz A marche forcée, publié en 1956. Silencieux depuis Master and Commander, il y a sept ans, le réalisateur australien Peter Weir signe une œuvre traversée par le souffle du destin et du courage.

Comment savoir de James L. Brooks, avec Reese Witherspoon et Jack Nicholson.

L’histoire d’une femme à la conquête de deux hommes : l’un, joueur de baseball professionnel, et l’autre, homme d’affaires au chômage. Une comédie romantique poussive malgré l'affiche.