Non, Benoît Poelvoorde n'arrête pas le cinéma

  • A
  • A
Non, Benoît Poelvoorde n'arrête pas le cinéma
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 – L'acteur, à qui la presse belge prêtait un désir d'en finir avec le 7e art, s'agace. 

"Mais nonnnnn, je n'arrête pas le cinéma !" C'est avec cette exclamation, et un brin agacé, que Benoît Poelvoorde, interrogé par Europe 1, a mis un terme aux soupçons sur la fin annoncée de sa carrière d'acteur. Il est vrai que le titre de la presse belge ne laissait pas de place au doute : Benoît Poelvoorde : "J'arrête le cinéma", titrait dimanche le groupe de presse, Sudpresse. L'article soulignait "l'épuisement" du comédien, tant sur le plan psychologique que physiologique. L'acteur aurait même demandé "qu'on ne lui envoie plus de scénario". Le journal terminait sur une citation alarmiste : Du cinéma, "j’en referai peut-être un peu plus tard, si Dieu me prête vie…"



Non, Benoît Poelvoorde n'arrête pas le cinémapar Europe1fr

Des propos, "sortis de leur contexte". C'est pourtant un tout autre discours que le comédien des Randonneurs a tenu au micro d'Europe 1. "Non, je n'arrête pas le cinéma!" S'est-il écrié. "Bon je vais m'arrêter pour quelques mois parce que je suis fatigué ", a précisé l'acteur qui vient de terminer le tournage du dernier long-métrage de Jaco Van Dormael, Le Tout Nouveau Testament, dans lequel il joue… Dieu en personne. "J'ai fait une interview pour les journaux belges, comme Dieu, en expliquant que j'étais fatigué, comme si Dieu était fatigué. Après c'est sorti de son contexte. Mais je ne vais pas arrêter le cinéma ! J'ai dit : je vais m'arrêter un petit peu de tourner c'est tout !"

Benoît Poelvoorde "va très bien". "Je ne suis pas malade, je vais très bien", a martelé le comédien au micro d'Europe 1, pour éviter toute méprise : "Je voudrais le dire à tous les gens qui m'ont envoyé des messages d'encouragement." Le comédien, qui n'a pas internet, recevait depuis quelques temps des messages de réconfort : "Courage Benoît !",  "Mais qu'est-ce qui se passe ?" Et quand il demande pourquoi on lui envoie ces messages, on lui répond : "Il paraît que tu as été malade." Et puis, l'acteur a compris qu'il s'agissait d'un article.  La presse belge donnait même l'impression "que j'allais mourir !" s'insurge-t-il au micro d'Europe 1. "Ça a été mal interprété, voilà", conclut l'acteur. "Je vais très bien. Ne m'envoyez plus des livres sur la dépression positive, j'en ai déjà des kilos !" ajoute-t-il.