Malik Bendjelloul, le réalisateur de "Sugar Man", s'est suicidé

  • A
  • A
Malik Bendjelloul, le réalisateur de "Sugar Man", s'est suicidé
Malik Bendjelloul, mort mardi à l'âge de 36 ans, avait notamment reçu l'Oscar du meilleur documentaire en 2013 pour "Searching for Sugar Man".@ Reuters
Partagez sur :

CINÉMA - Le réalisateur suédois, mort à l'âge de 36 ans, avait été oscarisé en 2013 pour son film dédié à une chanteur oublié aux Etats-Unis.

Un suicide. Le réalisateur suédois Malik Bendjelloul, récompensé en 2013 pour le documentaire "Searching for Sugar Man", est décédé mardi à l'âge de 36 ans, s'est suicidé mardi à l'âge de 36 ans, a annoncé son frère à la presse mercredi. "Je peux confirmer qu'il s'agit d'un suicide et qu'il était déprimé depuis quelques temps", a confié Johar Bendjelloul au quotidien Aftonbladet. "La vie n'est pas toujours facile. Je suis resté auprès de lui tout le temps jusqu'à la fin", a poursuivi Malik Bendjelloul, journaliste à la radio publique suédoise, Sveriges Radio.

Un documentaire célébré. Malik Bendjelloul avait notamment reçu l'Oscar du meilleur documentaire en 2013 pour "Searching for Sugar Man", retraçant la carrière atypique du chanteur américain Sixto Rodriguez. Pour la première fois depuis 1984, un film suédois recevait ainsi la récompense la plus prestigieuse du monde du cinéma, a rappelé l'agence TT. "Oh boy! Merci beaucoup. Merci à l'Académie, et à l'un des meilleurs chanteurs de tous les temps, Rodriguez", avait déclaré le réalisateur, lors de son discours d'acceptation aux Oscars.

Au fil des années 70, Rodriguez a enregistré deux albums, mais ce n'est que quelques années plus tard qu'il a remporté un énorme succès en Afrique du Sud, où ses chansons étaient devenues de véritables tubes à son insu, comme le décrit le documentaire qui lui est consacré. "Searching for Sugar Man" avait également été salué lors du Festival Sundance 2012 où il a remporté le Prix du public ainsi que le Prix spécial du jury pour le meilleur documentaire étranger.

sujet

INTERVIEW - Sixto Rodriguez est "un homme chanceux"