Les galères de Mathieu Kassovitz

  • A
  • A
Les galères de Mathieu Kassovitz
Partagez sur :

Les problèmes s’accumulent sur le tournage de son film polémique L'ordre et la morale.

La sortie du prochain film de Mathieu Kassovitz, L'ordre et la morale, est déjà planifiée pour le 21 septembre 2011. Le long-métrage est pourtant loin d’être prêt. Le tournage a en effet débuté il y a tout juste une semaine, et les galères se multiplient.

Un sujet polémique

Avec L'ordre et la morale, Mathieu Kassovitz s’est une nouvelle fois attaqué à un sujet polémique : la prise d’otage de trente gendarmes par des Kanaks en Nouvelle-Calédonie le 22 avril 1998.

Les ennuis ont commencé avant même le début du tournage. La production avait en effet prévu de s’installer en Nouvelle-Calédonie. Elle n’a finalement pas eu l’autorisation nécessaire au tout dernier moment, et a dû se rabattre sur la Polynésie française. "C'est le film le plus compliqué que nous ayons eu à faire", explique au Film français le producteur Christophe Rossignon. "Mais nous ne sommes le bras armé de personne. On ne fait pas un film politique. Mais le cinéma mondial s'est fâché avec l'Histoire contemporaine".

Des avions en bois

Le film a un budget plutôt conséquent, plus de 14 millions d’euros. Mais la production doit néanmoins faire avec les moyens du bord pour construire des décors réalistes lors des scènes d’action. Malgré de nombreuses demandes, l’armée a refusé de prêter du matériel. Le tournage doit donc se faire avec des avions en bois, comme l’explique Mathieu Kassovitz sur le plateau de tournage.

Regardez les coulisses du tournage commentées par Mathieu Kassovitz :

Malgré ces différents problèmes, le réalisateur ne baisse pourtant pas les bras. "Pour moi, c'est certainement mon plus gros film, impressionnant par les moyens et le sujet, sa dimension politique, sociale et cinématographique".

Quant à la production, elle affiche d’emblée son ambition, en annonçant chercher une sélection pour le prochain Festival de Cannes.