Leonardo DiCaprio primé aux Golden Globes

  • A
  • A
Leonardo DiCaprio primé aux Golden Globes
Leonardo DiCaprio a été distingué pour son rôle de millionnaire flambeur dans "Le loup de Wall Street".@ Reuters
Partagez sur :

L'acteur a été distingué pour son rôle de millionnaire flambeur dans "Le loup de Wall Street" de Martin Scorsese.

Merci Scorsese ! Leonardo DiCaprio a remporté dimanche à Beverly Hills le Golden Globe du meilleur acteur de comédie pour son rôle de millionnaire flambeur dans Le loup de Wall Street. En recevant son prix, Leonardo DiCaprio, 39 ans, a rendu un hommage appuyé à Martin Scorsese. "Je voudrais remercier en premier lieu M. Martin Scorsese. Merci de m'avoir permis de vous pousser à faire ce film. J'ai grandi dans une génération d'acteurs qui vénérait votre travail. Vous avez influencé tout le monde dans cette salle. Vous êtes un visionnaire et vous savez prendre des risques. Quand l'histoire du cinéma sera écrite, vous serez vu comme un des plus grands artistes de tous les temps", a-t-il dit.

               

American Bluff, grand vainqueur. En raflant trois récompenses, le thriller de David O. Russell Amercain Bluff (American Hustle), s'est imposé dimanche comme le grand vainqueur des 71e Golden Globes. Le film, qui sortira sur les écrans français le 5 février prochain, s'est adjugé le trophée de la meilleure comédie et a distingué ses deux actrices principales : Jennifer Lawrence pour le second rôle et Amy Adams dans la catégorie actrice de comédie. Jennifer Lawrence, 23 ans, avait déjà remporté l'an dernier le Globe de la meilleure actrice de comédie pour Happiness Therapy, signé du même réalisateur. 12 years a slave, malgré sept nominations, n’a pas connu le succès escompté : il a sauvé l’honneur en recevant son unique trophée de meilleur drame.

Le trophée de la meilleure réalisation pour Gravity. Côté réalisation, Russel a dû s’incliner puisque le trophée est allé au Mexicain Alfonso Cuaron pour le thriller spatial Gravity.  Le meilleur scénario est allé à Spike Jonze pour Her, qui sortira le 19 mars prochain en France. Le film, avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson et Amy Adams au casting, raconte l’histoire d’un homme trop seul après une rupture douloureuse, et qui fait appel à un logiciel pour créer la partenaire parfaite.

La vie d’Adèle repart bredouille. Les chances françaises se sont envolées avec La vie d'Adèle, le très beau film d'Abdellatif Kechiche, qui n'est pas parvenu à s'imposer face à La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino pour le trophée du meilleur film étranger. Quant à Julie Delpy (héroïne de Before Midnight), elle a dû s'incliner face à Amy Adams.

Cate Blanchett sacrée meilleure actrice. Le trophée de la meilleure actrice dramatique est allé à l'Australienne Cate Blanchett pour sa saisissante performance dans le film de Woody Allen, Blue Jasmine.

Elle y jouait une femme humiliée et abandonnée, qui sombre peu à peu dans la folie :

Les trophées d'interprétation dramatique masculins sont allés à Matthew McConaughey et Jared Leto, respectivement acteur principal et second rôle dans Dallas Buyers Club. Dans ce film signé Jean-Marc Vallée, qui sortira le 29 janvier en France, ils incarnent des malades du sida luttant contre leur mort annoncée au début de la pandémie.

La Reine des Neiges : meilleur film d’animation. C’est Disney qui a décroché le Globe du film d'animation pour La Reine des neiges devant Moi moche et méchant 2. Quant à la meilleure chanson, on la doit à Bono, l'emblématique chanteur de U2, qui s’est offert  le Globe pour "Ordinary Love", sur la bande originale du film Mandela, un long chemin vers la liberté.

Breaking Bad, meilleure série dramatique. Côté télévision, les grands gagnants de la soirée sont la série culte Breaking Bad (meilleure série dramatique et meilleur acteur pour Bryan Cranston) et le téléfilm de Steven Soderbergh Ma vie avec Liberace (meilleur téléfilm et meilleur acteur pour Michael Douglas).

sur le même sujet, sujet,

VIDEO - Le Loup de Wall Street sans effets spéciaux

BOX-OFFICE - Le Loup de Wall Street démarre très fort

RECORD - 506 "fuck" en 2h59 !