Le Misanthrope remis en selle

  • A
  • A
Le Misanthrope remis en selle
Partagez sur :

Après L'Année Juliette, Le Coût de la vie et Les Femmes du 6ème étage, Fabrice Luchini retrouve le réalisateur Philippe Le Guay dans Alceste à bicyclette, avec Lambert Wilson.  

Alors que Serge Tanneur (Fabrice Luchini), un ancien acteur, s’est retiré dans une maison délabrée de l’île de Ré, Gauthier Valence (Lambert Wilson), un acteur de télévision adulé grâce à ses rôles de héros au cœur tendre, vient proposer à son ami de monter Le Misanthrope de Molière.

Si vous ne connaissez pas par cœur la scène 1 de l’Acte 1 du Misanthrope en quittant la salle, c’est que votre mémoire flanche. Dans Alceste à bicyclette, Philippe Le Guay revisite Molière et s’intéresse au travail du comédien, mélange de passion et d’aridité, quand il s’agit de répéter des vers jusqu’à s’en rendre fou.

Découvrez la bande-annonce du film. 

Très loin du théâtre filmé

On voit venir de loin l’écueil du théâtre filmé, trivialement caractérisé par Fabrice Luchini : "le théâtre au cinéma, c’est chiant". Philippe Le Guay prend lui, le parti de la comédie littéraire, et se lance dans une réjouissante variation autour du Misanthrope. La langue de Molière résonne de façon plus moderne et le film, d’une certaine manière restitue, l’énergie du texte : "Tout à coup, on l’entend autrement. Ce n’est plus du théâtre. C’est la France par sa langue, celle des gens qui papotent", explique Fabrice Luchini. La langue du Misanthrope est ainsi "emmenée dans des contrées insolites", dans la bouche de Zoé par exemple, petite serveuse et actrice porno que Serge Tanneur et Gauthier Valence invitent à lire une tirade.

Fabrice Luchini présente Alceste à Bicyclette dans Europe 1 Soir. 

Guerre d'ego

 "Tout a commencé par une balade à vélo", raconte le réalisateur. Alors qu’ils sont tout deux à vélo sur les chemins de l’Île de Ré, Fabrice Luchini dont on connaît la passion pour Molière, se met à déclamer, comme il le fait chaque matin, le début de l’Acte I du Misanthrope. "Ça a été comme un flash : j’ai vu le film" révèle Philippe Le Guay.

Alceste versus Philinte, Fabrice Luchini versus Lambert Wilson. Alceste à bicyclette met en scène la guerre d’ego que se livrent deux comédiens et qui prend tour à tour des allures burlesques ou sadiques. "Le rôle de Serge Tanneur est peut-être le plus proche qu’on m’ait donné de jouer" concède Fabrice Luchini. Et en effet, le duo qu’il forme avec Lambert Wilson est d’envergure.

Le film de Philippe Le Guay raconte ainsi l’amitié, l’amour du théâtre, le rapport à la notoriété et au temps qui passe… dans un décor qui respire l’air marin.

Alceste à bicyclette, de Philippe Le Guay avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson et Maya Sansa. Sortie le 16 janvier, avec Europe 1.