Le film Noé démarre très fort outre-Atlantique

  • A
  • A
Le film Noé démarre très fort outre-Atlantique
Partagez sur :

Le dernier long-métrage de l’Américain Darren Aronofsky, avec Russel Crowe, a pris la tête du box-office américain dès sa sortie. 

Noé a le vent en poupe. Pour son premier week-end dans les salles américaines, le film de Darren Aronofsky a pris la tête du classement outre-Atlantique. Avec 43,7 millions de dollars de recettes, soit plus de 30 millions d’euros, cette adaptation biblique de l’arche de Noé devance la saga adolescente Divergente. En France, il sera sur les écrans le 9 avril.



Blockbuster. Le film, qui raconte les aventures de Noé, a coûté 130 millions de dollars, soit un peu plus de 90 millions d’euros. Le réalisateur a aussi misé sur un beau casting : aux côtés de Russel Crowe dans le rôle titre, on verra à l’écran Emma Watson, Jennifer Connelly (plus de dix ans après son rôle dans Requiem for a Dream, du même réalisateur) et Anthony Hopkins. Dans un monde rongé par le péché, Noé se voit confier une mission divine : construire une arche afin de sauver l’humanité du déluge. On retrouve cette fois encore la noirceur des films de Darren Aronofsky, l’auteur de Black Swan, ou de Pi.

Censuré dans le monde musulman. Plusieurs pays musulmans avaient interdit la sortie du film sur leurs territoires. Les censeurs du Qatar, de Bahreïn et des Emirats arabes unis notamment, pour des raisons religieuses. En effet, l’Islam voit d'un très mauvais œil toute représentation de ses figures religieuses majeures.