Le coeur a ses raisons que le ciné connaît

  • A
  • A
Le coeur a ses raisons que le ciné connaît
@ Andrew Cooper - SMPSP / Les films du kiosque - Jouror Production
Partagez sur :

L'amour est au coeur de Prince of Persia et Ca commence par la fin, au ciné cette semaine.

Prince of Persia, les sables du temps de Mike Newell, avec Jake Gyllenhaal.

Au VIe siècle, le prince persan Dastan est pourchassé par ses frères, qui le tiennent pour responsable de la mort de leur père. Il va devoir unir ses forces à celles de la belle et courageuse princesse Tamina pour empêcher un redoutable noble de s'emparer des Sables du Temps, un don des dieux capable d'inverser le cours du temps et qui lui permettrait de régner en maître absolu sur le monde.

Ca commence par la fin de et avec Michaël Cohen, avec Emmanuelle Béart.

Après s'être séparés il y un an malgré la passion, Jean et Gabrielle se retrouvent pour une nuit. Jean tente de comprendre les raisons de leur échec. Jusqu'au petit matin, grâce aux allers-retours entre passé et présent, les pièces du puzzle s'assemblent. Leur histoire n'est peut-être pas terminée...

My name is Khan de Karan Johar.

Un jeune homme musulman, qui souffre du syndrome d'Asperger, vit heureux à San Francisco avec son épouse. Soupçonné de terrorisme au lendemain des attentes du 11 septembre 2001, il entame alors un périple pour rencontrer le président des Etats-Unis et reconquérir l'amour de sa femme.

La fête des voisins de et avec David Haddad.

A l'occasion de la Fête des Voisins, un jeune gardien d'immeuble prépare un apéritif dans la cour. Mais le maire s'invite pour annoncer une mauvaise nouvelle et de nombreux voisins font des leurs dans cette comédie sur une fête qui tourne mal.

L'autre rive de Giorgo Ovashvili.

Le voyage initiatique d'un garçon de douze ans en Abkhazie, sa province natale ravagée par la guerre, sur les traces de son père resté sur "l'autre rive" alors qu'il s'est installé en Géorgie avec sa mère.

Dans les salles cette semaine également : Infectés d'Alex Pastor et David Pastor, Triomf de Michael Raeburn, Amélie au pays des Bodin's d'Eric Le Roch, Aisheen de Nicolas Wadimoff, Une nuit au cirque de Fabien Remblier et Olivier Kauffer.