La vie de Musulin portée à l'écran

  • A
  • A
La vie de Musulin portée à l'écran
Le tournage du film consacré à Toni Musulin a débuté en banlieue de Lyon.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tournage du film sur le convoyeur de fonds vient de commencer à Lyon.

Sa cavale avait tenu la France entière en haleine. L'histoire de Toni Musulin, l'ex-convoyeur de fonds qui était parti avec les 11,6 millions d'euros de son fourgon, va être portée à l'écran, sous le titre sobre de 11 virgule 6. Ce fait divers très médiatisé avait déjà fait l'objet d'un livre, en janvier 2011 et c'est le réalisateur Philippe Godeau qui se saisit aujourd'hui de cette histoire. 

Le tournage vient de commencer en banlieue de Lyon, à quelques kilomètres seulement de la prison où est incarcéré Toni Musulin, qui sera par ailleurs fixé mercredi sur le pourvoi qu'il a formé en cassation.

François Cluzet pour jouer le rôle

Pour incarner le convoyeur de fonds, Philippe Godeau a choisi l'acteur François Cluzet. Dans l'une des premières scènes tournées, Toni Musulin achète une superbe Ferrari rouge aux enchères, signe du début d'une escalade qui débouche sur la fuite du convoyeur au volant de son camion. 

Le réalisateur a expliqué à Europe 1 avoir été inspiré par ce "casse du siècle", sans violence. "Ce qui est incroyable, c'est qu'il le fait seul", confie Philippe Godeau. Sur les 11,6 millions d'euros dérobés, les enquêteurs ont mis la main sur 9,1 millions, mais 2,5 millions n'ont jamais été retrouvés. "Moi, ce qui m'intéresse, c'est cette imperfection", indique Philippe Godeau.

Gymnastique et musculation

François Cluzet, lui, s'est spécialement préparé pour incarner ce taiseux flambeur et bodybuildé. "Ça fait presque un an qu'on fait de la gymnastique, de la musculation, parce que c'est un type qui brille dans les arts martiaux, donc physiquement, il fallait être un peu alerte". 

Pour l'acteur, "c'était intéressant de voir comment lui-même a eu le cran de passer à l'acte". "Tous ceux qui sont plus ou moins proches de l'argent, des billets de banques, sont un jour tentés de mettre ça dans leur poche. Mais de là à le réaliser, c'est une autre paire de manches", souligne le comédien.

La sortie du film est prévue pour début 2013. A ce moment-là, Toni Musulin, qui a refusé de rencontrer le réalisateur, sera probablement encore dans sa cellule de la prison de Corbas.