La mort de Giraudeau vous a émus

  • A
  • A
La mort de Giraudeau vous a émus
@ MAXPPP
Partagez sur :

Hommage - "Acteur de choc", "courageux"… Vous êtes nombreux à saluer sa mémoire.

Bernard Giraudeau était l’un des acteurs français les plus populaires auprès du public. Sa mort le 17 juillet, des suites d’un cancer, vous a beaucoup touché. Vous avez ainsi été très nombreux à saluer sa mémoire sur Europe1.fr.

"Un acteur profondément humain"

Beaucoup d’entre vous appréciaient chez Bernard Giraudeau ses talents d’acteur. Carole se souvient : "Il était présent dans presque tous les films de mon enfance. Il était tellement courageux, quel homme !".

Vous aimiez aussi l’acteur pour ses qualités humaines, qui transparaissaient à l’écran. "Bernard Giraudeau représentait avant tout un acteur de choc alliant le charme, l’intelligence de l’esprit et de l’âme... Je l’aimais beaucoup comme acteur car c’était un homme intègre avec une certaine pudeur et une sacré philosophie de la vie", explique ainsi une internaute. "C’était l’un de mes acteurs préférés dans les années 80. J’ai vu 30 fois Viens chez moi j'habite chez une copine et Et la tendresse Bordel !. Il était la classe et la gentillesse, une voix et des yeux inoubliables", continue Jack

Un autre internaute multiplie les adjectifs éloquents pour le décrire. "Regard lumineux, gueule d'ange, vie généreuse, sentiments profonds, intelligence éclatante et pour autant discrète, cet homme était une véritable perle rare ...Cet artiste va nous manquer, il était humain, admirablement humain !". "Il était simple, généreux , talentueux", conclue Marie.

"Une leçon de courage face au cancer"

Son combat contre le cancer ne vous a pas non plus laissé indifférent. Beaucoup d’internautes touchés par cette maladie, de près ou de loin, ont été émus par son combat. "Mon mari est décédé lui aussi d'un cancer après 15 ans de lutte", explique ainsi Patricia. "Je rends hommage à son courage".

"Heureusement que des hommes comme Bernard Giraudeau existent pour porter le flambeau des malades du cancer. Le maître mot de la maladie est l'issue fatale. Il s'est battu avec courage. Il a donné une vraie leçon de vie pour les crédules qui n'imaginent pas la souffrance physique et psychologique au quotidien infligée par le cancer", continue Nicole.

"Malade moi aussi du cancer découvert il y a 2 ans, j'ai 37 ans et je voulais rendre hommage à Bernard Giraudeau. Il le disait si bien, sans l'amour, le combat n'aurait pas lieu d'être. J'espère être aussi forte que lui quand mon tour viendra", conclut Valérie.

HOMMAGE - Déposez vos messages