L’Ordre et la Morale en haut de l’affiche

  • A
  • A
L’Ordre et la Morale en haut de l’affiche
@ DR
Partagez sur :

SORTIES CINE - Kassovitz affronte Guédiguian et des vampires dans les salles obscures.

Côté film français, Mathieu Kassovitz créé l’événement avec la sortie mercredi de L’ordre et la Morale, un film polémique dont l’action est situé en Nouvelle-Calédonie. Robert Guédiguian a lui choisi comme souvent Marseille comme décor pour son dernier film, Les Neiges du Kilimandjaro. Le survitaminé Nuit Blanche, prend lui place majoritairement dans une boîte de nuit. Ces films français feront face au quatrième épisode de la saga vampirique Twilight, et à la comédie sociale 50/50.

L'Ordre et la Morale, de et avec Mathieu Kassovitz, Iabe Lapakas, Sylvie Testud. L'histoire traite des événements de Nouvelle-Calédonie, lors de l'assaut des troupes françaises contre la grotte d'Ouvéa où un groupe d'indépendantistes kanaks retenait en otages 27 gendarmes français. Le scénario, qui s'appuie sur les souvenirs de l'ex-gendarme d'élite, Philippe Legorjus du GIGN, incarné par Kassovitz, envoyé pour conduire une médiation, accuse les autorités d'avoir préféré la manière forte, en pleine cohabitation entre les deux tours de la présidentielle de 1988. Ce film d'action fait polémique auprès des politiques et militaires aux manettes à l'époque qui lui reprochent d'être à charge et pro-Kanak, alors que le cinéaste a dû travailler sans le soutien de l'armée et renoncer aussi à tourner sur place.

Les Neiges du Kilimandjaro, de Robert Guédiguian avec Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride. Entouré de ses comédiens fétiches, le cinéaste revient à Marseille, quartier de l'Estaque, vers le monde ouvrier, l'engagement, la famille et les copains. A l'usine, Michel, incarné par Jean-Pierre Darroussin, responsable syndical, tire au sort le nom des ouvriers qui vont être licenciés dans un plan social et met son nom dans l'urne parce qu'il n'a "jamais aimé les privilèges". Le sort tombe sur lui. Sa femme Marie-Claire, (Ariane Ascaride) l'accepte avec bonne humeur. Le couple entame cette vie de pré-retraite parmi les siens quand il est la cible d'un braquage à domicile. Surprise, les voleurs sont d'anciens compagnons de travail.

Twilight - Chapitre 4 : Révélation - Partie 1, de Bill Condon avec Kristen Stewart, Robert Pattinson et Taylor Lautner. Cette fois, Bella a choisi d'épouser Edward et ce quatrième opus, scindé en deux parties, s'ouvre sur la noce et les appréhensions de la jeune mariée. Et pour cause, cette union va la transformer en vampire et lui faire renoncer à sa vie humaine. Tout se précipite au cours de la lune de miel au Brésil: Bella se retrouve enceinte, ce qui ne devait pas arriver. La deuxième partie sortira en novembre.

Nuit blanche, de Frédéric Jardin avec Tomer Sisley, Joey Starr. Un policier ripoux dérobe un gros sac de cocaïne à des truands, mais est identifié durant l'opération. Les bandits prennent alors son fils en otage pour récupérer le butin. Vincent doit faire l'échange - son fils contre le sac - dans la boîte de nuit que possèdent les malfrats, au cours d’une nuit blanche qui pourrait bien être la dernière de sa vie. Le film représente une relève du polar à la française, qui avait créé la surprise à Toronto en septembre. Un remake américain est déjà en cours.

50/50, de Jonathan Levine avec Joseph Gordon-Levitt, Seth Rogen, Anna Kendrick, Anjelica Huston. Une chance sur deux. Telles sont les chances que donnent les médecins à Adam Lerner, 27 ans (Joseph Gordon-Levitt, vu dans "Inception" et bientôt dans "The dark Knight rises", dernier volet de la trilogie Batman), de surmonter le  vilain cancer qu'on vient de lui découvrir. "Si t'étais au casino, on dirait que t'es plutôt verni", lui glisse son copain Kyle (Le très populaire acteur comique Seth Rogen, comique confirmé), qui prend la chose un peu à la légère. Il donne le ton du film, drame et comédie, émouvant et drôle à la fois, qui s'inspire de l'expérience de Will Reiser, auteur du scénario. "Vous ne pouvez changer votre situation. La seule chose que vous pouvez changer, c'est comment vous choisissez de l'affronter", dit la thérapeute.