L‘Immortel, une plongée dans le Milieu

  • A
  • A
L‘Immortel, une plongée dans le Milieu
@ Jessica Forde/2009 Europacorp -TF1 Films Production - Marie Coline Films - SMTS
Partagez sur :

Le film de Richard Berry, sorti mercredi en salles, met en scène Jean Reno en retraité de la mafia.

L’immortel, réalisé par Richard Berry, offre à Jean Reno le rôle de Charly Matteï, un parrain de la mafia à la retraite. Alors qu’il souhaite se consacrer à sa famille, et notamment à ses deux enfants, il est rattrapé par son passé.

Un film dans la grande tradition des polars noirs à la française.

Regardez la bande annonce du film :

Un matin d’hiver, alors qu'il part au marché avec son fils, Charly matteï est victime d’une tentative de meurtre dans le parking du Vieux-Port. Malgré ses 22 balles dans le corps, il survit à cette attaque, et se retrouve dans un dilemme entre son désir de vengeance et l’envie d’une vie rangée.

Pour Reno, il s’agit d’une nouvelle collaboration avec Luc Besson, dont la société Europacorp produit ce film, d’un budget de 22 millions d’euros. Jean Reno a déclaré sur Europe 1 qu’il s‘agissait de ce qu’il a fait "de mieux depuis Léon".

Une histoire vraie

L’immortel est le surnom de Jacky Imbert, dit aussi Jacky le Mat ("le fou"), figure historique du milieu marseillais, qui a survécu à 22 balles tirées sur un parking de Cassis le 1er février 1977. Le film est une adaptation du roman L’Immortel de Franz-Olivier Giesbert, sorti en 2007, et inspiré de ce fait divers.

Si le film, en salles le 24 mars, ne raconte pas exactement la vie de Jacky Imbert, Richard Berry dit tout de même l’avoir rencontré pour la réalisation du film. "Jacky, c’est évidemment la toute première personne que j’ai rencontrée. Dans ce film, je ne raconte pas sa vie. Cette fiction utilise des éléments appartenant à la réalité de ce milieu mais n’est pas la réalité quotidienne de Jacky et des personnages concernés", explique Berry dans le dossier de presse du film.

Kad Merad dans un drame

Le long-métrage est l’occasion de découvrir Kad Merad dans un rôle dramatique. Il interprète Tony Zacchia, parrain marseillais et ami d'enfance de Charly. Son personnage à la fois charismatique et sombre révèle une autre facette de l’acteur, bien loin des Ch’tis.

"Les Affranchis, Scarface, L’impasse de De Palma, tous ces films avec de gros bandits, de grands voyous, c’est fascinant", raconte Kad Merad à propos du film, même s'il a révélé ne pas être sûr d’"en être capable".

Découvrez un extrait du film :

A noter également, la forte présence de Marina Foïs, qui interprète la flic chargée de l’affaire, déchirée entre son professionnalisme et une forte implication personnelle. Un registre nouveau pour l’actrice, qui dit avoir abordé ce film de genre comme un "défi".

L’Immortel, en salles le 24 mars. Avec Jean Reno, Kad Merad, Marina Foïs, Jean-Pierre Daroussin. Un film Europe 1.