L'enfer des GIs primé à Sundance

  • A
  • A
L'enfer des GIs primé à Sundance
@ Sundance
Partagez sur :

Le festival du film indépendant aux Etats-Unis a remis son palmarès.

Créé en 1978 pour contrebalancer le poids des grands studios, le festival de Sundance est l’événement le plus important pour le cinéma indépendant américain. Son jury récompense chaque année des films pointus et originaux, et a ainsi révélé de nombreux réalisateurs, comme Quentin Tarantino.

Le palmarès de l’édition 2010 a été remis hier soir. Et parmi les 58 films en compétition, c’est le documentaire Restrepo qui est sorti vainqueur. Réalisé par Tim Hetherington et Sebastian Junger, il a reçu le Grand Prix du Jury. Ce documentaire d'une rare violence sur la guerre d'Afghanistan dévoile la vie quotidienne d'un peloton de soldats américains posté dans l'une des régions les plus dangereuses du pays. Tim Hetherington a voulu dédier ce prix à "ces centaines de milliers de soldats qui rentrent chez eux et qui deviennent invisibles."

Winter's bone, long-métrage de Debra Granik, est l’autre grand gagnant du festival de Sundance, en remportant le Grand prix du Jury de la fiction américaine et le prix meilleur scenario. Le film dresse le portrait d'une adolescente et de son voyage initiatique dans les montagnes sauvages d'Ozark, au cœur des Etats-Unis, pour retrouver son père, trafiquant de drogue.

Le prix du Public du meilleur film de fiction étranger a été remis à Javier Fuentes-Leon pour Contracorriente, tandis que le réalisateur bolivien Juan Carlos Valdivia est reparti avec le prix du scénario et de la réalisation pour Zona Sur. Le Grand Prix du Jury du documentaire étranger est quant à lui allé à The Red Chapel du danois Mads Brügger, sur un groupe de journalistes se faisant passer pour une troupe de théâtre pour infiltrer le régime nord-coréen. Enemies of the people, un documentaire sur les massacres sous le régime des Khmers rouges, co-réalisé par Thet Sambath et Rob Lemkin, a reçu le Prix spécial du jury.

> Le palmarès complet