Jamel : "Qu'est-ce qu'on vient faire chier les Restos du coeur ?"

  • A
  • A
2185 partages

INTERVIEW E1 - L'humoriste, invité mercredi de la matinale d’Europe 1, est notamment revenu sur la chanson polémique des Enfoirés. 

"Qu'est-ce qu'on vient faire chier les Restos du coeur ?" Invité d'Europe 1 mercredi matin, Jamel Debbouze a réagi avec fermeté à la polémique entourant la nouvelle chanson des Enfoirés, Toute la vie.

"Qu'est-ce qu'on vient faire chier les Restos du cœur ?" "Les Restos du cœur c'est extraordinaire. C'est formidable…", s'est exclamé Jamel Debbouze au micro d'Europe 1, avant de s'emporter : "On doit soutenir les Restos du cœur corps et âme". La dernière chanson de l'association, composée par Jean-Jacques Goldman est taxée d'anti-jeune ou de paternaliste. "Qu'est-ce qu'on vient faire chier les Restos du cœur ?", a rétorqué l'humoriste qui vient de réaliser son premier film, Pourquoi j'ai pas mangé mon père.

"Des inconscients". Jamel Debbouze a rappelé au passage la vocation de l'association, en allant, comme toujours, à l'essentiel : "Oh ! Les gens donnent à manger à des gens qui ont faim et qui ont soif !" Le tout jeune réalisateur a terminé sur une petite leçon de morale à l'égard des détracteurs de la chanson : "Ceux qui perdent du temps à parler mal des Restos du cœur sont des inconscients."

Fin février, le clip de Toute la vie, avec d'un côté ceux qui ont réussi, et de l'autre des jeunes qui n'ont que "violence, chômage et Sida" n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Des commentaires négatifs qui ont agacé les chanteurs des Enfoirés. Maxime Le Forestier s'est dit affecté "par la montée de la connerie", Jean-Louis Aubert a assuré lui que le clip "n'était pas réac", tandis que Jean-Jacques Goldman, l'auteur de la chanson a assumé sa démarche. "C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent. Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses", a-t-il justifié.

Pour ceux qui ne se sont pas encore fait un avis, jugez avec la vidéo :

>> LIRE AUSSI - Chanson polémique des Enfoirés : Maurane défend Goldman, mais...

>> LIRE AUSSI - Jacques Attali juge "obscène" la démarche des Enfoirés