Intouchables piraté : les César en cause ?

  • A
  • A
Intouchables piraté : les César en cause ?
Omar Sy et François Cluzet sont à l'affiche du film Intouchables.@ Gaumont Distribution
Partagez sur :

Le bandeau d'avertissement de la copie indique qu'elle viendrait de l'Académie des César.

Le carton ciné de l'année aux déjà 16,8 millions d'entrées n'a pas échappé au piratage. Une copie du film Intouchables circule déjà depuis quelques temps sur Internet alors que le DVD n'est censé sortir que le 28 mars prochain. Jusque-là rien de surprenant car, à peine sortie, les copies fleurissent sur la Toile et les ventes de DVD "à la sauvette" se multiplient. Sauf que là, la copie contient la mention "DVD réservé aux membres de l'Académie des Arts et techniques du Cinéma", révèle le site spécialisé, Zataz.. En clair, il s'agirait de l'un des exemplaires normalement réservés aux membres du jury des César.

Un vrai marché noir de la copie

copie-intouchables-930
La question de l'origine de la fuite reste en suspens. Cette version contrefaite, dont l'auteur a comme pseudonyme "Anonym", apparaît sur plusieurs sites de diffusion de téléchargements illégaux. Selon le site Zataz, Gaumont, la société qui distribue le film, est depuis fin décembre à la recherche de sa provenance.

"On ne peut pas être sûr que cette copie vienne d'un membre du jury", explique Damien Bancal , responsable de ce site spécialisé, dans une interview au Nouvel Observateur. Il ajoute qu'aujourd'hui, il y a "un vrai marché noir de la copie (...) qui se revend assez cher" aux réseaux de téléchargement. Contactée par Europe1.fr, l'Académie des Arts et techniques du cinéma n'a pas donné suite à notre demande d'interview. Le coréalisateur, Eric Tolédano, joint jeudi, affirme lui "ne pas être au courant" de cette affaire.

Un coffret de 68 films

Le jury des César est composé d'environ 3.000 membres. En majorité, ce sont des techniciens, des acteurs, des producteurs, des diffuseurs, des critiques... Bref, des personnes qui travaillent ou gravitent autour du milieu du cinéma. Afin de pouvoir voter, les membres du jury ont différents moyens pour visionner les films, comme par exemple de se rendre directement dans les salles obscures.

Mais pour ceux qui ont moins le temps de se rendre au cinéma, l'Académie met à disposition du jury un coffret avec les 68 films en compétition afin qu'ils puissent le regarder à domicile. Néanmoins, la sécurité déployé autour de ces films est maximale. Les DVD envoyés sont dotés d'une protection anti-copie. L'Académie des César effectue également des contrôles sur ces intervenants, les entreprises prestataires, les entrepôts. Le mystère de la fuite reste donc entier.

Majesté Minor déjà piraté

Ce n'est pas la première fois qu'une copie provenant des César se retrouve sur la Toile. Lors de l'édition 2009, la majorité des films en compétition s'étaient retrouvés sur les réseaux de téléchargement. Autre exemple en 2008 : le film de Jean-Jacques Annaud, Sa Majesté Minor était disponible sur Internet avec le fameux message d'avertissement réservé aux membres de l'Académie. 

Une affaire qui n'arrange pas la première chaîne de France. En effet, c'est TF1 Films Production qui coproduit le film d'Olivier Nakache et Eric Tolédano à hauteur de 30% et qui édite la bande-originale et les DVD. La chaîne a également acquis les droits pour la première diffusion en clair pour un montant record d'1,9 million d'euros.