Intouchables à la conquête de l'Amérique

  • A
  • A
Intouchables à la conquête de l'Amérique
Partagez sur :

Comme The Artist, le film qui sort aux Etats-Unis le 25 mai sera distribué par Harvey Weinstein.

Et si Intouchables profitait du succès de The Artist aux États-Unis ? Le film a fait ses débuts jeudi soir à New York et espère lui aussi conquérir l'Amérique. Il était présenté en avant-première, devant une salle comble, pour l'ouverture de la 17e édition du "Rendez-vous with French cinema". Les deux réalisateurs, Eric Toledano et Olivier Nakache, ainsi que François Cluzet étaient présents à l'événement. Confiante, l'équipe du film espère surfer sur la vague The Artist.

"Il y a un tourbillon pour nous"

"Peut être que grâce à The Artist, on pourra dire : 'ah il y en a un autre derrière, il n'y a pas Jean Dujardin mais il y a Omar Sy'", commente François Cluzet au micro d'Europe 1. "Pour nous, venir aux États-Unis, c'est un peu venir dans la patrie du cinéma. Alors comme on a un bon film on est content de le montrer", poursuit-il.

De son côté, Olivier Nakache estime que son film a un bon potentiel pour rencontrer le succès aux États-Unis. "Il y a un mouvement en marche, une dynamique du cinéma français en ce moment. On est précédé par cet aura de The Artist, dans un contexte de cinéma audacieux, culotté. Il y a un tourbillon pour nous qui est assez dingue", se réjouit le réalisateur.

Harvey Weinstein sur le coup

Il faut dire que la comédie a dépassé en France les 19 millions de spectateurs, et est également en tête du box-office en Allemagne, en Autriche et en Italie. Un succès populaire qui n'a pas échappé au producteur Harvey Weinstein. C'est lui qui a produit The Artist aux États-Unis. "Les films français c'est ce qu'il y a de plus cool en ce moment. Nous avons eu un bon cru. Vous avez entendu parler de The Artist ?", ironise-t-il au micro d'Europe 1.

Il se refuse toutefois à faire un pronostic. "Je pense qu'il a une chance, une bonne chance" aux Oscars. "Mais nous verrons. Nous parlerons des Oscars plus tard". Sous l'égide de Harvey Weinstein, Intouchables semble bien armé pour rencontrer le succès outre-Atlantique. Grâce à sa science du lobbying, le producteur new-yorkais a décroché plus de 250 nominations et une flopée d’Oscars, rapporte GQ.

Et si la version originale ne convainc pas, les Américains auront certainement droit à une version spéciale. Harvey Weinstein parle déjà de faire un remake.